1975 Maserati MERAK 3.0L

Lot 54
40 000 - 50 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 53 400 €

1975 Maserati MERAK 3.0L

Historique connu depuis 1988
Peinture neuve et intérieur en parfait état
Sonorité du V6

Châssis n°AM1220614
Carte grise française
Moteur: V6 central - 3000 cm3 - 190 ch

La firme au trident, a écrit deux grandes histoires. La première se situe avant-guerre, période glorieuse durant laquelle dès 1926, Maserati fabriqua des voitures de course. Dans les années 50, en parallèle des voitures de course, Maserati se lance dans les sportives de route avec les superbes A6 et plus tard avec la 3500 GT. Au début des années 70, la mode évolue et les versions avec moteur central font leur apparition. La première sera la sublime Bora dont dérivera directement la Merak, jolie berlinette inspirée par le designer Giorgietto Giugiaro à qui l'on doit aussi l'incroyable Boomerang et bien sur la Ghibli. Lancée en 1972 par la maison-mère du quai de Javel, la première version fabriquée à 630 exemplaires utilisait le tableau de bord de la Citroën SM notamment pour respecter sa politique de réduction des coûts. La seconde série reçoit le tableau de bord de la Bora et sortira à 652 exemplaires, la production s'arrêtera en 1983.
La Maserati Merak 3.0L que nous vous présentons fut livrée neuve en 1975, il s'agit de l'un des derniers exemplaires de série 1 fabriqués, en atteste son tableau de bord conjoint à celui de la Citroën SM. Achetée en 1988 dans le Vaucluse par son nouveau propriétaire, celui-ci la conservera dans sa collection jusqu'en 2013. Lorsqu'il en fait l'acquisition en janvier 1988, il entreprend une réfection complète du moteur, de la boîte de vitesse, de l'embrayage, des freins et de la suspension. C'est le garage Aurélia à Saint-Brice-s/Forêt qui se chargera de cette restauration complète allant jusqu'à la réfection de la carrosserie et de la sellerie, pour un montant total de 116 000 francs. A la suite de ces travaux, le propriétaire fera établir un rapport d'expertise qui déterminera l'état du véhicule comme étant en parfait état d'entretien.
Alors immatriculé en Seine-Saint-Denis, son propriétaire fera inscrire en 1993 sa Maserati au fichier central sous l'immatriculation 4986 LM 93 qu'elle porte encore gravée aujourd'hui sur l'ensemble de ses glaces.
Notre Merak changera d'immatriculation en 2003 lorsque le propriétaire décide de s'installer dans le sud de la France.
A ce jour dans les mains d'un nouveau collectionneur gentleman driver de talent, cette Maserati vient tout juste de bénéficier d'une nouvelle peinture et d'un entretien général, avec le montage de 4 Michelin XWX neufs sur ses roues d'origine. Lors de notre essai, son comportement routier s'est montré conforme à nos attentes, et avec seulement 57 500 km au compteur, cette Maserati Merak présente une opportunité intéressante d'acquérir une voiture séduisante encore à un prix raisonnable.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue