1956 AUSTIN-HEALEY 100 M BN2

Lot 49
Aller au lot
65 000 - 90 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 68 740 €

1956 AUSTIN-HEALEY 100 M BN2

Désirable version 100 M kit Le Mans
Parfait état de fonctionnement
Eligible aux grandes épreuves historiques

Carte grise française
N° de châssis: BN2L231588

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Donald Healey, ancien pilote d'usine pour Invicta, associe son génie à de grandes entreprises, notamment à la marque Nash, produisant ainsi les autos Nash-Healey. Plus tard, il conçoit une automobile qui unifie l'ensemble de l'ingénierie automobile Britannique: sa carrosserie dessinée par Gerry Coker sera fabriquée par Jensen, moteur et boîte de vitesse sont empruntés à Austin, l'auto est assemblée dans les usines MG et distribuée par le groupe British Motor Corporation.
La première Austin-Healey Hundred, pour 100 miles à l'heure, est un roadster sportif qui lancé en 1953. Il est motorisé par un 4-cylindres de 2 660 cm3 de 90 ch couplé à une boîte à trois vitesses et overdrive, un ensemble emprunté à l'Austin A40. Plusieurs versions verront le jour, notamment la mythique 100S de 136 ch taillée pour la course. La 100/4 reçoit la dénomination interne de BN1, c'est un pur roadster avec pour seul appendice un parebrise rabattable. La carrosserie à châssis court et les 850 kg ajoutent à la voiture un caractère très joueur. Le magazine The Motor chronomètre la Hundred à 106 miles à l'heure l'année de son apparition. 10 030 machines seront assemblées, illustrant l'un des plus beaux succès de l'automobile de sport de l'immédiate Après-guerre.
Une première évolution, la BN2, sortira en 1955 bénéficiant du train arrière de la Morris Minor et d'une boite de vitesse à 4 rapports. La 100 sera à l'origine de cette série de roadsters à succès qui allaient devenir plus tard les Big Healey.

L'Austin-Healey que nous vous présentons est un modèle 100 M type BN2, mise en circulation en 1956.
L'attestation de conformité partielle fournie par MG Rover France en 2002 nous indique que nous sommes en présence d'une BN2 type 100M. Elle dispose donc, comme stipulé dans le certificat, du moteur à deux carburateur SU H6 développant 110 ch.
Les 100 M aux spécifications étudiées par l'usine pour courir à l'épreuve Mancelle apparaissent en Août 1954. Ce type se caractérise par un taux de compression qui passe de 7,5: 1 à 8,1: 1 et par l'adoption de deux carburateurs SU spéciaux. Le moteur de la M passe de 90 ch à 110 ch.
Ce modèle, de couleur British Racing Green et d'un intérieur en skaï noir se présente aujourd'hui dans un très bel état d'usage et participe régulièrement à des rallyes et des sorties de voitures de sport. Elle fut restaurée en 2010 par le garage Gire basé à Gond-Pontouvre dans les Charentes. Un impressionnant dossier de restauration et de factures atteste de cette remise en état dans les règles de l'art. Le moteur fut intégralement ouvert pour une réfection totale, ainsi que la carrosserie. Dès 2011 elle est utilisée très régulièrement par le propriétaire actuel, ne craignant rien des longs trajets puisqu'il participe même à des rallyes sur les routes de Corse. La conduite d'une Austin-Healey relève d'une expérience quelque peut virile et vivante.
Le bruit, l'odeur, les cinq sens sont en éveil et la machine se meut avec agilité.
Il faut seulement quelques instants pour comprendre pourquoi la 100 M fut à son époque destinée à courir aux 24 heures du Mans: rapide, puissante et légère, elle avait tout pour gagner. C'est aujourd'hui un parfait roadster anglais prêt pour la belle saison des rallyes et des courses historiques.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue