1958
MG A ROADSTER 1600

Lot 183
Aller au lot
25 000 - 30 000 €

1958
MG A ROADSTER 1600

Plus de 30 000 € de factures sur 5 ans !
Agréable à utiliser
Très belle présentation

Carte grise française de collection
Châssis n°YD3/834

Lors du Salon de Francfort 1955, les attentes sont grandes chez MG et les hauts dirigeants du constructeur britannique s’affairent autour de la nouvelle MGA. En effet, depuis quelque temps, le constructeur fait face à une concurrence féroce sur le marché des petites voitures de sport. Il faut donc séduire une clientèle jeune et argentée tout en prolongeant la lignée des MG TC, TF et TD. Fort heureusement, l’auto y répondra avec brio, avec notamment un dessin d’une grande finesse signé Sydney Enever. Esthétiquement et mécaniquement, tout contribue à l’atmosphère sportive que l’on attend d’une telle automobile. D’abord disponible avec un moteur de 1 489 cm3, le moteur 4-cylindres verra sa cylindrée évoluer jusqu’à 1 622 cm3, en carrosserie coupé ou cabriolet. Une éphémère version Twin Cam fut produite notamment pour la compétition et ne connaîtra pas le succès commercial attendu. Au total, plus de 100 000 exemplaires furent produits, toutes versions confondues avant de laisser place à la, non moins légendaire, MGB. Mais c’est bel et bien la A qui propulsera la firme d’Abington au rang de leader mondial du marché de la voiture de sport !

La version que nous vous proposons ici est une version export conduite à gauche. Immatriculée en décembre 1958, notre exemplaire est équipé d’un moteur 1 600 cc culbuté et a été récemment équipé de freins à disque à l’avant pour un freinage plus mordant. Cette MG A fut intégralement restaurée ces 5 dernières années. En 2014, le propriétaire d’alors déboursera plus de 21 000 € pour reprendre intégralement la voiture : la mécanique a été entièrement rénovée, la carrosserie intégralement repeinte, et la sellerie noire refaite à neuf. L’ensemble des travaux est bien détaillé sur la facture des établissements Service Auto Villeneuve en Seine et Marne. Son actuel propriétaire en fait l’acquisition à l’été 2016, mais déjà propriétaire d’une Rolls-Royce Silver Shadow II, il ne roule qu’occasionnellement avec sa MG et souhaite la revendre pour se consacrer à d’autres projets. Très soigneux et afin de s’assurer de vendre facilement son auto, il entreprend une nouvelle révision mécanique intégrale en janvier 2019 pour un montant supérieur à 10 000 €. Avec plus de 30 000 € investis dans la restauration de la voiture entre 2014 et 2019, cet exemplaire est en excellent état et se tient prêt à prendre la route.


More than 30,000€ of bills in five years
A pleasure to drive
Excellent presentation

French registration papers as historic-vehicle
Chassis N° YD3/834

At the 1955 Frankfurt Motor Show hopes were high with MG and with the top brass of the British Motor Corporation as they milled around the new MGA. For some time, indeed, the marque had been faced with fierce competition in the mid-size sports-car sector. There was a need to offer something new, in order to win over a young and wealthy clientele, whilst ensuring a degree of continuity with the preceding TC, TD and TF. Happily the company rose to the challenge with brio, with a svelte new model created by chief engineer Sydney Enever. Aesthetically and mechanically the MGA offered all the sporting characteristics expected of such a car. At first of 1489cc, the four-cylinder engine was progressively increased to 1622cc in capacity, whilst two body styles were available, a roadster and a coupé. There was also a short-lived Twin Cam model, produced with an eye to competition, but which was not a success. In all, more than 100,000 MGAs were made, before the model was replaced by the no less legendary MGB. But it was the ‘A’ that propelled the Abingdon-based company to leadership of the global sports-car market.

First registered in December 1958, and equipped with wire wheels, the car presented here has the specification of the MGA 1600 introduced in July 1959. It thus has a 1588cc engine and front disc brakes. Fully restored between 2014 and 2019 at a cost of more than 21,000€, it has completely rebuilt mechanicals, a repainted body, and as-new black upholstery. All the work is itemised on bills from Service Auto Villeneuve in Seine et Marne. Wanting to acquire his first classic car, the current owner bought the MG in the summer of 2016. Unused to older vehicles, he only rarely used the car and has today decided to sell in order to buy something more recent. Being a meticulous person and wanting to be sure of selling the car, in January 2019 he had it given a full mechanical overhaul at J.P. Auto Passion in Clamart, at an invoiced cost of over 10,000€. With more than 30,000€ invested in the car between 2014 and 2019, this is an MGA in excellent order and ready for enjoyment in the summer months ahead.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue