1986
FERRARI 412 GT

Lot 179
Aller au lot
50 000 - 70 000 €

1986
FERRARI 412 GT

Nombreux frais récents
Très belle présentation
Un superbe V12 abordable

Châssis N° : ZFFYD24B000063025
Carte grise française normale

Depuis l’apparition de la 250 GTE, Ferrari a toujours proposé dans son catalogue un modèle luxueux et grand tourisme destiné davantage à la route qu’aux circuits. Basé sur un concept de coupé 2+2 aux dimensions de berline, c’est en 1972 qu’apparaît la 365 GT4 2+2, aux formes si caractéristiques. En 1985, après la 365 GT4, la 400 puis la 400i, c’est la 412 qui reprend le dessin intemporel signé Pininfarina. Les quelques modifications d’ordre esthétiques visent à rajeunir un modèle qui a déjà bien vécu. Les boucliers sont mieux intégrés et la malle arrière est légèrement relevée. Côté mécanique la cylindrée du moteur est légèrement optimisée et culmine à 4 942 cm3 avec toujours 340 chevaux au programme. Le V12 peut être accouplé au choix à une boîte automatique ou manuelle. Le pont autobloquant est de série, tout comme les suspensions arrière hydropneumatiques. L’intérieur est modernisé avec un nouveau volant Momo et une console centrale redessinée. Dernière représentante des grands coupés Ferrari dits « cubistes », la 412 ne fut produite qu’à seulement 576 exemplaires, clôturant une carrière de plus de quinze années.
La 412 ici présentée est un modèle mis en circulation le 6 mai 1986 en France. Vendue neuve par les établissements Charles Pozzi à Paris où elle fut régulièrement entretenue, elle est alors immatriculée 198 FWY 75. Le moteur a été refait en 2008 ainsi que la boîte de vitesses en 2011. Une grande révision en décembre 2015 a été effectuée chez Fiorano Racing puis la voiture est vendue aux enchères par l’un de nos confrères en 2016. Le propriétaire actuel s’en porte acquéreur et se lance alors dans une réfection totale de la peinture en 2019 (facture de près de 7000 € disponible) ainsi que le changement de la ligne d’échappement en Inox et des collecteurs pour un total de près de 6000 €. Amoureusement entretenue par son propriétaire collectionneur, celui-ci n’hésite pas à l’emprunter pour de longs voyages. Notre essai nous confortera dans cette idée : la voiture fonctionne à merveille et le V12 accouplé à sa boîte automatique est un modèle de douceur. A l’intérieur tout fonctionne, y compris la climatisation récemment révisée. Le cuir des sièges est superbement patiné par ses 30 ans d’âge et reste bien tendu. Aujourd’hui le compteur affiche un peu plus de 42 000 km. Le contrôle technique de moins de six mois est valide et la Ferrari se tient prête à prendre la route.


Many recent invoices
Very nice presentation
A superb and affordable V12

Chassis No.: ZFFYD24B00000063025
French registration papers

Since the introduction of the 250 GTE, Ferrari has always offered in its catalogue a luxurious and grand touring model designed more for the road than for circuits. Based on a 2+2 coupé concept with sedan dimensions, it was in 1972 that the 365 GT4 2+2 appeared, with its characteristic shapes. In 1985, after the 365 GT4, the 400 and then the 400i, it was the 412 that took up the timeless design by Pininfarina. The few aesthetic modifications are intended to rejuvenate a model that has already lived well. The shields are better integrated and the trunk is slightly raised. On the mechanical side, the engine displacement is slightly optimized and reaches a peak of 4,942 cm3 with 340 horsepower still on the program. The V12 can be optionally coupled to an automatic or manual transmission. The self-locking axle is standard, as are the hydropneumatic rear suspensions. The interior is modernized with a new Momo steering wheel and a redesigned centre console. The last representative of the so-called «cubist» Ferrari coupé, the 412 was produced in only 576 units, completing a career of more than fifteen years.
The 412 presented here is a model put into circulation on May 6, 1986 in France. Sold new by the Charles Pozzi establishments in Paris where it was regularly maintained, it was then registered 198 FWY 75. The engine was rebuilt in 2008 and the gearbox in 2011. A major overhaul in December 2015 was carried out at Fiorano Racing and the car was auctioned by one of our colleagues in 2016. The current owner bought it and then started a total paint refurbishment in 2019 (invoice of nearly 7000 € available) as well as the change of the stainless steel exhaust line and collectors for a total of nearly 6000 €. Lovely maintained by its owner collector, he does not hesitate to borrow it for long trips. Our test will confirm us in this idea: the car works perfectly and the V12 coupled to its automatic gearbox is a model of softness. Inside everything works, including the recently overhauled air conditioning. The leather of the seats is superbly patinated by its 30 years of age and remains tight. Today the meter has just over 42,000 km. The roadworthiness test less than six months old is valid and the Ferrari is ready to go.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue