1936
CITROËN TRACTION 7C

Lot 173
Aller au lot
15 000 - 25 000 €

1936
CITROËN TRACTION 7C

* Dans la même famille depuis 30 ans
Bien accessoirisée
Version la plus aboutie des premières générations

Titre de circulation suisse
N° série : 076914
N° coque : AS 2150

Présentée en avril 1934 la première Traction Avant de Citroën est alors une ‘Petite Voiture’ inscrite au catalogue en complément de la gamme 8, 10, 15 Rosalie. C’est alors une 7cv, 1 303 cm3 alésage-course 72x80. Elle manque tout de même de souffle aussi est-elle remplacée par la 7B, 9cv de 1 529 cm3 en 78x80. Entre temps une 11cv est arrivée au catalogue animée par un moteur en 78x100, de sorte et en toute logique, une troisième génération de 7 voit le jour, la 7C, dont le moteur 9cv et 1 628 cm3 est standardisé avec celui des 11 avec des cotes d’alésage-course de 78x100. Cette fois la 7C a quelque chose de définitif, son moteur de 36 chevaux lui apporte une bonne dynamique, elle franchit aisément la barre des 100 km/h. Citroën la présente au Salon d’octobre 1934 accompagnée des versions roadster et faux-cabriolet ; si les toutes premières 7C ressemblent aux 7B, elles se différencieront très vite des séries précédentes par un pavillon entièrement tôlé. Mieux construite et surtout au caisson renforcé, la 7C est dotée d’un moteur flottant de deuxième génération, plus agréable car sensiblement moins ‘flottant’, conjointement à l’installation de cardans Glaenzer-Spicer et d’amortisseurs hydrauliques Spicer. Heureusement pour les usagers, un an plus tard au Salon d’octobre 1935, Citroën présente la 7 (et les 11) dotées d’un panneau arrière à malle ouvrante. Une direction à crémaillère complète ce lot de nouveautés au printemps 1936 ; devenue une voiture homogène et brillante, la 7C devient extrêmement populaire et sera produite jusqu’en 1940. Immatriculée pour la première fois en juin 1936, il s’agit là d’un modèle marquant une transition encore muni de deux volets d’aération sur le tablier et d’une malle arrière ouvrante, ici rehaussée par un porte bagage de la marque Supless.
Acheté en France il y a plus de 30 ans par le propriétaire actuel, la voiture avait été - selon les propos rapportés par son précédent vendeur - cachée sous la paille dans une grange pendant la guerre, ce qui explique très certainement le faible kilométrage indiqué au compteur. Repeinte en noir, sa couleur d’origine devait être l’élégant bordeaux lie de vin que l’on retrouve sur le tableau de bord. Régulièrement entretenue et roulant sans encombre, cette voiture possède encore son intérieur d’origine et est équipée des roues Dunlop, très spécifiques à ce modèle. En effet, suite à des mouvements de grève chez Michelin, Citroën avait été obligé de faire appel à un autre fournisseur. C’est donc des Dunlop qui équipèrent certaines Traction produites pendant les grèves de 36 ! Méticuleusement entretenue et joliment accessoirisée, elle est la version la plus aboutie des premières générations de Traction. Ce modèle à l’histoire singulière devrait séduire les amateurs du genre.


In the same family for 30 years
Good accessorized
The most successful version of the first generations

Swiss registration papers
N° série : 076914
N° coque : AS 2150

Introduced in April 1934, Citroën’s first Traction Avant was then a «Petite Voiture» registered in the catalogue as a complement to the 8, 10, 15 Rosalie range. It is then a 7HP, 1,303 cm3 bore-travel 72x80. It still lacks breath and is replaced by the 7B, 9hp of 1,529 cm3 in 78x80. In the meantime, an 11hp has arrived in the catalogue powered by a 78x100 engine, so logically, a third generation of 7s is emerging, the 7C, whose 9hp and 1,628 cc engine is standardised with that of the 11 with 78x100 bore-race dimensions. This time the 7C has something definitive, its 36 horsepower engine gives it a good dynamic, it easily crosses the 100 km/h mark. Citroën presented it at the October 1934 Motor Show, accompanied by the roadster and faux-cabriolet versions; if the very first 7Cs resemble the 7Bs, they would very quickly be distinguished from the previous series by a fully sheet metal roof. Better built and especially with a reinforced housing, the 7C is equipped with a second generation floating engine, more pleasant because it is much less «floating», in conjunction with the installation of Glaenzer-Spicer universal joints and Spicer hydraulic shock absorbers. Fortunately for users, a year later at the October 1935 Motor Show, Citroën presented the 7 (and 11) with a rear panel with an opening trunk. A rack-and-pinion steering system completed this package in the spring of 1936; the 7C became a homogeneous and brilliant car, becoming extremely popular and was produced until 1940.
First registered in June 1936, this is a model marking a transition that still has two ventilation flaps on the deck and an opening trunk, here enhanced by a Supless luggage rack. Purchased in France more than 30 years ago by the current owner, the car had - according to the statements reported by its previous seller - been hidden under the straw in a barn during the war, which most certainly explains the low mileage indicated on the meter. Repainted in black, its original colour must have been the elegant wine burgundy visible on the dashboard. Regularly maintained and running smoothly, this car still has its original interior and is equipped with Dunlop wheels, very specific to this model. Indeed, following strikes at Michelin, Citroën had been forced to use another supplier. It was therefore Dunlops who equipped some Traction produced during the strikes of 36! Meticulously maintained and nicely accessored, it is the most successful version of the first generations of Traction. This model with its unique history should seduce fans of the kind.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue