DIDEROT DENIS (1713-1784)

Lot 124
4 000 - 5 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 5 590 €

DIDEROT DENIS (1713-1784)

L.A.S. «Diderot», dimanche [novembre 1758], à Jean-
Baptiste SUARD; 1 page in8, adresse avec cachet de cire rouge brisé.
Au sujet de la publication de sa pièce Le Père de famille.
[La comédie de Diderot Le Père de famille venait d'être publiée à Paris par Michel Lambert (sous la fausse adresse d'Amsterdam) avec un
Discours sur la Poésie dramatique. On accusa Diderot d'avoir plagié
GOLDONI, dont on venait de traduire Le Véritable Ami et Le Père de famille; ces éditions étaient accompagnées d'épitres dédicatoires persifleuses qu'on atrribuait à tort Diderot.]
Il s'excuse d'avoir fait venir Suard trois fois chez lui en vain, alors qu'il aurait dû le prévenir. «Mais c'est plus la faute de Mr LAMBERT que la mienne. Imaginez que je n'ai reçu le petit nombre d'exemplaires dont nous étions convenus qu'hier au soir, qu'ils ont été envoyés chez M.
GRIMM. J'y vais à l'instant et, comme il demeure dans votre voisinage, je mettrai à votre porte un exemplaire de mon Père de famille, que je vous prie d'accepter; un autre que je vous prie de faire passer à M. Deleyre, avec un exemplaire des deux pièces Italiennes traduites.
Je suis bien faché qu'un des suffrages qui me flatteroit le plus, si je l'avois mérité, soit un des derniers que j'obtiendrai, si je l'obtiens»...
Correspondance, éd. G. Roth, t. II, p. 78 (n° 100).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue