FRANCISCO DE GOYA (1746-1828)

Lot 46
Aller au lot
25 000 - 30 000 EUR

FRANCISCO DE GOYA (1746-1828)

Los Desastres de la Guerra
Coleccion de ochenta laminas inventadas y grabadas al agua fuerte por Don Francisco Goya. Madrid, Real Academia de Nobles Artes de San Fernando, 1863. In-4 oblong
(238x325 mm); reliure de l'époque demi-vélin à coins, dos lisse .
Pièce de titre.
PREMIER TIRAGE de cette suite, l'un des monuments les plus extraordinaires de la gravure d'Occident, exécutée par Francisco de Goya (1746-1828).
Un titre lithographié, une notice typographiée et 80 planches originales gravées à l'eau-forte et à l'aquatinte par Goya.
Épreuves tirées sur papier vélin fort, filigrané
J.G.O. avec une coquille.
Second état, avec les fautes aux légendes corrigées.
Ces gravures avaient été composées entre 1810 et 1820, et ont été inspirées par les guerres napoléoniennes de 1808-1814, ainsi que par la famine du peuple de Madrid.
Le côté héroïque de la guerre, habituellement emprunté par les peintres, se voit ici totalement délaissé pour faire place à un traitement du sujet rigoureusement centré sur la détresse, la barbarie, la folie, et l'inhumanité des hommes. On pense que le peintre refusa de publier cette série du fait de son caractère trop subversif pour l'opinion publique de l'époque, réticente à ce genre de franchise graphique. De plus, Goya redouta sans doute le renouvellement de l'échec subi par son recueil des Caprices (Los Caprichos), publié en 1799, et censuré sous la pression de l'Inquisition.
Javier Goya, fils du peintre, garda les plaques jusqu'à sa mort en 1854, puis elles furent achetées par la Real Academia de San Fernando en 1862. C'est sur l'exemplaire de Bermudéz que furent copiés les titres des planches et la série fut ensuite exposée en 1863, puis enfin éditée la même année à environ 500 exemplaires.

RÉFÉRENCE
Delteil, 120-199. - Harris, Goya engravings and lithographs, II, p. 173.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue