[RAVEL MAURICE (1875-1937)]

Lot 1438
Aller au lot
1 000 - 1 500 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 2 015 EUR

[RAVEL MAURICE (1875-1937)]

PROGRAMME, Concerts de Danse N. Trouhanowa, [avril 1912]; petit in-fol. broché et lié par un cordon, couverture illustrée (couverture un peu défraîchie avec quelques chiures de mouche, parfait état intérieur).
Précieux exemplaire de Maurice Ravel, enrichi de dédicaces et dessins de tous les collaborateurs de ces spectacles de danse.
Très beau programme de luxe pour les spectacles de la danseuse Natalia TROUHANOWA (1885-1956) au Théâtre des Arts en avril 1912, avec Istar de Vincent d'INDY, La Tragédie de Salomé de Florent SCHMITT, et en première audition La Péri de Paul DUKAS et Adélaïde ou le Langage des fleurs de Maurice RAVEL. Le programme, imprimé par Maquet, est illustré par les décorateurs du spectacle: René PIOT (qui a dessiné aussi la couverture), Georges DESVALLIÈRES, Maxime DETHOMAS et DRÉSA, avec de belles planches en couleurs des décors. Luxueuse impression, qui comporte outre les couvertures illustrées, 4 hors texte en couleurs au pochoir (2 planches de cos­tumes et deux de décors rempliées) et de nombeuses illustrations en noir dans le texte. De plus le cahier comporte en son centre le programme imprimé avec les distributions, double page imprimée en rouge et noir sur vergé fin.
Un des 100 exemplaires sur Japon impérial (n° 16), signés par Natalia Trouhanowa, qui a inscrit cet envoi à côté de la justification: «A Maurice Ravel - mon admiration, ma symphatie, ma reconnaissance (c'est parole d'honneur, - sincère, - et non "russe"!)».
Dessins à la plume de DRÉSA sur la page de garde (perroquet perché sur la rambarde d'une fenêtre fleurie ouvrant sur un parc), sur l'achevé d'imprimer et sur la 3e de couverture en regard; et sur un feuillet joint de papier bleu à en-tête Café de Paris, un autre dessin à la plume d'une femme élégante.
Sur la page d'Istar, double dédicace de Vincent d'INDY: «à Maurice Ravel amicalement V. I./c'est très sincère: lu et approuvé Vincent d'Indy».
Sous la planche en couleurs du costume d'Istar, Georges DESVAL­LIÈRES a inscrit: «Quel esprit, M. Ravel et quelle délicieuse subtilité. G. Desvallières (pour Adélaïde)».
Au bas de la planche dépliante en couleurs du décor de La Tragédie de Salomé, Florent SCHMITT a inscrit deux mesures de musique avec ces lignes: «(L'Armée, l'Armée) Souvenir de Compiègne, quoique du Café de Paris - voire du Châtelet. Avril M.C.M.XII. Florent Schmitt»; et Maxime DETHOMAS: «pour Maurice Ravel que j'ai vu devant une viande froide qui n'en menait pas large Maxime Dethomas».
Au bas de la planche dépliante en couleurs du décor de La Péri, René PIOT a noté: «très admirativement. René Piot»; et à la fin de l'argument du ballet, Paul DUKAS a inscrit cet envoi: «Pour Eric Valmaure Luap Sakud (Harpiste scandinave) PD.».
À la fin de l'argument de son ballet Adélaïde ou le Langage des fleurs, autodédicace de Maurice RAVEL: «à Maurice Ravel avec l'expression de la plus parfaite admiration MR»; en regard, sous la maquette de costume, DRÉSA a noté: «à mon ami Ravel son peintre Drésa».
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue