BRUNEAU ALFRED (1857-1934)

Lot 1326
Aller au lot
300 - 400 €
Résultats avec frais
Résultat : 320 €

BRUNEAU ALFRED (1857-1934)

+ 14 L.A.S., 1884-1913 et s.d.; 16 pages formats divers, une adresse, 2 enveloppes. 18 avril 1884, remerciant un critique de son jugement bienveillant sur Léda: «J'en suis très touché et j'espère [...] que votre bienveillance me suivra dans la carrière que je poursuis et qui n'a qu'un but: l'art dans une de ses expressions les plus élevées»... [22 février 1897], à Mme Charpentier. Son espoir d'avoir un certain nombre de «places de dames» a été déçu: «Je suis honteux et désolé de vous manquer de parole et j'implore votre pardon»... 2 janvier [1898]: «La mort de Carvalho nous avait obligé à changer de spectacle. La reprise de L'At­taque du moulin est fixée à mercredi»... 15 décembre 1899, demandant à son ami Lacan un «déclassement» dans le train pour sa femme qui souhaite l'accompagner à Bruxelles pour une reprise de L'Attaque du moulin à la Monnaie... 29 septembre 1900: «Comme vous le dites, le temps marche, puisque vous voilà presque conquis par Le Rêve. Je ne désespère point de la victoire totale»... 13 décembre 1902, à Mme Laurent Tailhade: à son retour de Munich, il sera heureux de causer avec son mari de ses beaux projets; il espère pouvoir trouver des chanteurs. «En attendant je vous ai fait envoyer les partitions de L'Attaque du moulin et de Messidor où nous choisirons sans doute les fragments à exécuter»... 9 octobre 1905, à Laurent TAILHADE. Il ne peut se rendre à la séance du comité, à cause du Salon d'automne: «on doit y régler les plus importants détails des concerts que je suis chargé d'organiser»... Villers-sur-mer 13 septembre 1913, [à Henry WOOLETT], remerciant du bon souvenir d'Italie: «Vous faites un beau voyage. Moi, je viens de voir Naples à travers la musique de Wolf-Ferrari. Je vous envie. Plaignez-moi»... Invitations, etc.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue