APOLLINAIRE GUILLAUME (1880-1918)

Lot 901
Aller au lot
900 - 1 200 €
Résultats avec frais
Résultat : 1 235 €

APOLLINAIRE GUILLAUME (1880-1918)


L.A.S., 7 juillet 1908, à René ARCOS; 1 page in-12.

Apollinaire invite le poète Arcos et lui demande des informations sur
Georges DUHAMEL, co-fondateur de l'Abbaye de Créteil: [...] «Merci.
Vous ne m'indiquez le lieu de votre naissance. Venez dîner quand vous voudrez vous me devez cela. Choisissez votre jour sauf les Samedi et Dimanche. Je n'ai pas l'adresse de Duhamel faites-moi la grâce de lui faire parvenir la partie de cette lettre qui le concerne.»
Le premier juin 1908 Apollinaire, qui écrit dans la revue «la Phalange» publie le recueil «Bestiaire mondain» qui deviendra par la suite «le Cortège d'Orphée». Il donne des conférences aux jeunes poètes et se fait reconnaître comme poète symboliste.
La même année il publie un volume «le Roman du mal-aimé», qui est salué par Gustave KAHN dans les pages du Siècle: «Monsieur
Guillaume Apollinaire figure avec autorité parmi les jeunes poètes qui, en affirmant leur personnalité propre se réfèrent au symbolisme.»
René ARCOS (1880-1959) poète et écrivain français fût membre de l'Abbaye de Créteil fondée en 1906 par son ami écrivain Georges
Duhamel et le poète Charles VILDRAC. L'Abbaye de Créteil phalanstère d'artistes, avait pour vocation l'émulsion de la création artistique. Le mouvement compta une douzaine de membres dont Pierre-Jean
JOUVE, Robert de MONTESQUIOU, Jules ROMAINS.
René Arcos côtoyait Apollinaire pour des projets liés à l'Abbaye de Créteil. (Une marge effrangée)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue