BOURDELLE ANTOINE (1861 - 1929)

Lot 549
600 - 800 €
Résultats avec frais
Résultat : 1 820 €

BOURDELLE ANTOINE (1861 - 1929)

L.A.S. «Emile Antoine Bourdelle», Paris 23 février 1913, à Jacques ROUCHÉ; 4 pages in-8 à l'encre bleue.
Très belle lettre sur son travail au Théâtre des Champs-Élysées.
«Beaucoup des hauts reliefs et aussi des bas-reliefs de la façade sont en place au Théâtre. J'ai en chantier encore - un des bas-reliefs du bas - et un peu du plus grand de hauts reliefs. C'est la fin du travail énorme des marbres. Dans 15 jours tous les marbres seront scellés.
La façade vient d'être découverte. On a enlevé les échaffaudages.
[...] Après les marbres de la façade, je travaille pour l'intérieur. J'ai vers les 80 mètres carrés de fresques à peindre. Non de la fresque artificielle, mais de la vraie muraille et du vrai mortier. J'ai dû donc me souvenir de mes anciens travaux de peintre et repenser par les valeurs. Mais le plus dur c'est l'art - c'est l'esprit de la Fresque qu'il est très ardu de ramener. On a tant fait dire au mur des choses dans la langue de la toile: la paroi qui supporte un monument n'est pas assimilable au tableau accroché au mur. Tout mon effort est là: je dois dans un mois créer le travail de deux ou trois ans. C'est très rude». Il sera très honoré de la visite de Rouché...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue