MARGUERITE DE NAVARRE (1492-1549)

Lot 40
Aller au lot
Estimation :
7000 - 9000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 8 214EUR

MARGUERITE DE NAVARRE (1492-1549)


L'Heptaméron des Nouvelles de très illustre et très excellente princesse Marguerite de Valois, Royne de Navarre, remis en son ordre, confus au paravant en sa première impression
Paris, Gilles Robinot, 1559.
In-4, 6 ff. n. ch. (titre, dédicace de Grujet à Jeanne de Foix, table des nouvelles, sonnet de J. Passerat, sonnet de J. Vezon; l'errata et le prologue.), 212 ff. ch. et 2 ff.
(privilège et achevé d'imprimer), [collation: à4; è2; a-z4; A-Z4; Aa-Gg4].
Reliure de plein vélin à recouvrement, gardes renouvelées, double filet doré en encadrement sur les plats orné d'un semis de fleurs de lys dorées, dos lisse à caissons dorés orné de fleurs de lys, tranches dorées et ciselées de motifs floraux, attaches (manque une attache, gardes renouvelées; exemplaire court de marge en tête; quelques ff. restaurés sans atteinte au texte). Dimensions: 217 x 155 mm.
Edition originale très joliment imprimée et ornée de grandes lettrines historiées.
Très bel exemplaire de l'édition originale de l'Heptaméron, pendant français du Décaméron de Boccace. Un premier recueil de contes de Marguerite de Navarre avait paru en 1558 sous le titre Histoire des amants fortunés. Mais il contenait 67 nouvelles seulement, au lieu de 72, et n'était pas divisé en journées. Le privilège indique clairement que cette édition doit encore être considérée comme originale: «Depuis, par même peine et labeur dudit suppliant [le livre] serait accru et augmenté de plusieurs contes de même invention de ladite dame, qu'il voudrait de nouveau imprimer avec ladite augmentation, et en plus bel ordre et disposition que fait et observé n'a été en la première impression dudit oeuvre, intitulé à présent «Les Nouvelles de la Reine de Navarre.
» C'est donc cette édition qui constitue la vraie originale de l'Heptaméron, telle qu'elle a toujours été réimprimé depuis. Elle a été partagée entre trois libraires parisiens:
Robinot, Sertenas et Caveiller.
Surnommée «la dixième des muses», Mar
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue