1993 - FERRARI 348 SPIDER

Lot 127
Aller au lot
50 000 - 60 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 61 600 EUR

1993 - FERRARI 348 SPIDER

Châssis n°/Chassis number: ZFFUA43B000097390
Carte grise française/French registration papers
Moteur/Engine: V8 - 3400 cc - 320 cv
Modèle le plus abouti de la gamme 348
Voiture en très bon état général
Plus de 7000 de frais d'entretien récents
Remplaçante de la 328, la Ferrari 348 fut la première production de Maranello à la suite du décès du Commendatore Enzo Ferrari. Présentée au salon de Francfort en 1989, elle perpétue la tradition des berlinettes deux places à moteur V8. La désignation de la 348 provient de sa cylindrée, de 3.4L, et le 8 renvoie aux huit cylindres qui animent la berlinette. Le moteur V8 toujours à 4 soupapes par cylindres développe désormais 300 chevaux. Il bénéficie de quelques modifications notamment une injection Bosch et une nouvelle culasse. Autre nouveauté, la boite de vitesses mécanique à 5 rapports est positionnée transversalement à l'arrière du moteur. Cette configuration permet d'avoir un porte à faux arrière réduit et un centre de gravité abaissé. Elle est capable d'excellentes performances mais nécessitera de vraies notions de pilotage pour être poussée dans ses derniers retranchements. D'abord disponible à la fois en coupé et en targa, la gamme s'élargira ensuite avec un véritable cabriolet en 1993. Le modèle Spider, apparait au salon de Genève et deviendra alors la version la plus aboutie de la lignée avec entre autres améliorations l'augmentation de la puissance à 320 chevaux. Elle sera remplacée par la F355 en 1994.
La Ferrari 348 Spider que nous vous présentons a été livrée neuve le 2 juillet 1993 par la concession Mellin Sportwagen à Berlin. Son premier propriétaire d'origine italienne pris soin de passer le premier service des 1000 kilomètres en Italie, à peine 3 semaines après en avoir fait l'acquisition. Comme le prouve son carnet d'entretien original, cette 348 Spider passera ensuite une dizaine d'année en Suède où elle sera suivie par l'importateur officiel Ferrari-Maserati basé à Malmö. Achetée en 2015 par l'actuel propriétaire, la voiture est désormais immatriculée en France après avoir obtenu son certificat de conformité délivré par Maranello. La voiture présente particulièrement bien pour une Ferrari des années 90 dans laquelle se trouvent toujours la trousse à outils et la pochette en cuir Schedoni contenant les manuels originaux.
Sa teinte Nero Ferrari d'origine est sublime et ne laisse apparaître aucune trace de corrosion. Dans l'habitacle, la capote en toile et les moquettes sont très bien conservées, et la sellerie en cuir Connolly en bon état ne présente qu'une très légère patine d'usure sur le siège conducteur. Côté mécanique, notre essai routier nous a apporté entière satisfaction. Le ralenti est stable, puis la montée en régime est régulière et puissante. Le bon fonctionnement général de la voiture est également à mettre au crédit du spécialiste P3 Automobiles à Cannes qui effectua fin 2016 une révision complète de la voiture. Le montant de la facture s'élève à près de 7400 justifiant entre autres interventions le remplacement du kit de distribution, des courroies d'alternateur et de climatisation, du thermostat, des 4 pneumatiques Pirelli P0, mais aussi la charge de la climatisation. Le rapport d'expertise délivré peu après par le cabinet BME Expertises fait état d'une voiture en bon état général dont la valeur de remplacement s'élevait à 95 000. Avec à peine plus de 51000 kilomètres au compteur, acquérir la plus aboutie des Ferrari de la gamme 348 semble être aujourd'hui synonyme d'achat raisonné pour une future valeur sure du marché
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue