1982 - AUDI COUPÉ QUATTRO "85WR2"

Lot 99
Aller au lot
15 000 - 25 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 43 900 €

1982 - AUDI COUPÉ QUATTRO "85WR2"

Châssis n°/Chassis number: WAUZZZ85ZCA900469
Carte grise française/French registration papers
Véhicule vendu sans contrôle technique
Moteur/Engine: 5 cyl turbo - 2000 cc - 200 cv
Superbe préservation
Strictement dans sa configuration originale
Modèle historique de la marque
Jusqu'à une histoire relativement récente, et à part quelques exceptions prestigieuses, dont une poignée de Formule 1, la traction intégrale était surtout réservée aux engins agricoles ou de chantier. C'est en préparant une conférence sur la technique de la propulsion en comparaison avec la traction, qu'un ingénieur Audi, un certain Jörg Bensinger, a l'idée de remettre cette pratique au goût du jour pour les voitures de tourisme. Le projet démarre en mars 1977 lorsque les techniciens de la marque aux anneaux équipent une Audi 80 d'une transmission 4x4 tout terrain d'origine Volkswagen fabriquée pour l'armée allemande.
En cours d'année, c'est un moteur 5 cylindres à turbocompresseur développant 200 chevaux qui y est installé. Après des kilomètres et des kilomètres d'essais sur les routes les plus difficiles de la planète, le coupé Audi
Quattro voit officiellement le jour au Salon de Genève en mars 1980.
Sa commercialisation en série se fera en parallèle de ses débuts en Championnat du Monde des Rallyes en 1981, première saison pendant laquelle la future surdouée remporte le Rallye de Suède et celui de San Remo... Dès sa deuxième participation, Audi s'adjuge le Championnat du Monde des Rallyes et s'ouvre les portes d'une période faste en victoires sous l'ère des légendaires
Groupe B.
Produite à près de 5000 unités, l'Audi Coupé Quattro n'est pas rare, mais il est néanmoins difficile de trouver des exemplaires peu kilométrés et dans un état strictement d'origine.
Celle que nous vous présentons est l'exception qui confirme la règle. Cela fait 23 ans que cette Audi Coupé Quattro sommeille dans son box, au sous-sol d'un parking de région parisienne. Mise en circulation en novembre 1982, la belle endormie n'affiche que 64599 kilomètres au compteur et porte toujours son immatriculation d'origine 537 EXW 75, délivrée par le garage Volkswagen
Fair Play situé dans le 17ème arrondissement. Lorsque nous découvrons la belle endormie derrière son rideau de fer, les 4 pneumatiques sont évidemment à plat, et une épaisse couche de poussière recouvre la carrosserie. Le propriétaire avait pris le soin d'entre-ouvrir les fenêtres pour faire circuler l'air dans l'habitacle. Sur le siège passager, nous découvrons avec amusement la une du journal Libération daté du jeudi 9 mars 1995 ainsi que le Guide Michelin de l'année 1991 dans lequel le propriétaire avait sélectionné une petite liste des nouveaux restaurants étoilés...
Après avoir regonflé les pneus, nous poussons l'Audi hors de son box, et découvrons plus en détails une voiture très saine, présentant un bon état général et dans sa stricte configuration d'origine. La carrosserie est vierge de chocs ou de rayures et la sellerie en velours est très bien préservée. Immobile depuis 23 ans, ce Coupé Quattro nécessitera une remise en route attentive. Il est néanmoins rassurant de constater que son propriétaire prenait soin de son auto. En témoignent la présence du double des clés et l'important dossier de factures du réseau Audi-Volkswagen.
Un exemplaire restauré se vend aujourd'hui autour de 45 000, c'est pourquoi l'estimation que nous proposons pour cette Audi est tout à fait cohérente et raisonnable. Après une révision complète, elle saura procurer à nouveau de belles sensations de sportivité grâce à son moteur 5 cylindres turbo de 200 chevaux, et avec la promesse d'une tenue de route légendaire assurée par la transmission intégrale.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue