1970 - ROLLS-ROYCE SILVER SHADOW CABRIOLET

Lot 122
Aller au lot
28 000 - 36 000 €
Résultats avec frais
Résultat : 28 920 €

1970 - ROLLS-ROYCE SILVER SHADOW CABRIOLET

Accès au mythe Rolls-Royce
L'un des 505 exemplaires produits
Côte en hausse
Access to the Rolls-Royce mythe
One of only 505 cars produced
Market value going up
Carte grise française
Châssis: DRH7612
Moteur/Engine: V8
Cylindrée/Capacity: 6750 cc - 190 ch
Avec la Silver Shadow lancée en 1965, Rolls-Royce s'écarte des codes aristocratiques qui ont fait sa réputation et revoit ses ambitions commerciales à la hausse en séduisant une nouvelle clientèle... Fraîchement accueillie à ses débuts par les adorateurs intégristes de la Flying Lady, la Silver Shadow contribue à faire entrer la marque de Crewe dans l'ère moderne en désacralisant son image.
Plus qu'une étape, la Silver Shadow représente une véritable mise à jour technique.
Abandonnant le principe du châssis séparé, elle se présente comme la première monocoque autoportante de la marque. Elle est aussi la première
Rolls-Royce équipée de quatre roues indépendantes et de freins à disque. Avec son triple circuit assisté, son système de freinage s'impose d'ailleurs comme un modèle de sophistication. Avec sa silhouette abaissée et anguleuse, la Silver
Shadow valide aussi le passage de Rolls-Royce à la ligne ponton déjà très en vogue chez d'autres marques. Son gabarit réduit fait de la Silver Shadow une «petite» Rolls-Royce avec une longueur de 5,17 mètres. Mais surtout, elle perd dix centimètres en largeur par rapport à sa devancière. Rolls-Royce a entamé sa révolution démocratique. Son nouveau modèle sera désormais conduit non par un chauffeur mais par son propriétaire... Produite de 1965 à 1971 à 16 717 exemplaires, la Silver Shadow battra tous les records de production de la marque et sera déclinée dans une rarissime version cabriolet fabriquée à seulement 505 exemplaires de 1967 à 1971 dans l'atelier de carrosserie de Mulliner, à Londres, dans le plus pur esprit des carrossiers d'avant-guerre.
Notre exemplaire appartient à cette série limitée produite avant la Corniche.
Livrée neuve en Angleterre, il s'agit d'une conduite à droite que son actuel propriétaire a acheté il y a 6 ans en Californie chez Beverly Hills Club. Cette rarissime
Silver Shadow Cabriolet mérite quelques travaux de carrosserie et de peinture au niveau des bas de caisse, de la jupe arrière côté gauche et du passage de roue avant gauche pour se présenter en parfait état. A l'intérieur, la sellerie cuir ainsi que les boiseries ont été refaites et la moquette changée. La planche de bord est en bon état. Sur le plan de la conduite, la voiture fonctionne bien et son freinage a été révisé. Au final, voici une occasion intéressante d'accéder au mythe Rolls-Royce avec un modèle de surcroît rarissime.With the launch of the Silver Shadow in 1965, Rolls-Royce marked a mutation away from the aristocratic sphere of its traditional patrons and an ambition to reach out to a wider clientele. The new model got a cool initial reception from the purist fans of the Flying Lady, but it showed that the manufacturer in Crewe was moving into a more democratic modern age. The Silver Shadow was not simply an improved model, but represented a real break with the past and incorporated a whole range of technical innovations. Abandoning the separate chassis, it had the marque’s first load-bearing monocoque body. It was also the first Rolls-Royce with independent suspension all round and disc brakes on all four wheels. The braking system had indeed become very sophisticated, with triple high-pressure circuits. With a lower and more angular silhouette, the Silver Shadow fell into line with the design fashions already adopted by other car makers. 21.5 cm shorter and 10 cm narrower than the Silver Cloud, her predecessor, although still 5.17 metres long, the Silver Shadow was “small” by Rolls-Royce standards. This model was intended to be driven by the owner rather than by a chauffeur. In production from 1965 to 1971 and with 16 717 cars made, the Silver Shadow has the largest production volume of any Rolls-Royce to date. Convertibles, marketed as the Drophead Coupé, were hand-built, in the tradition of pre-war models, by Rolls-Royce’s Mulliner Park Ward coachbuilding subsidiary in London, with only 505 dropheads being made between 1967 and 1971. The car we are offering comes from this limited series produced before the introduction of the Corniche in 1971. First sold in England, this RHD car was bought by her current owner 6 years ago from the Beverly Hills Club. This extremely rare Silver Shadow Drophead Coupé deserves to have some body and paint work carried out to bring her up to a proper standard, particularly on the sills, the lefthand rear valance and the left-hand front wheel arch. Inside, the upholstery and the woodwork have been renovated and the carpets changed. The dashboard is in good condition. The car drives well and the brakes have been overhauled. You have an interesting opportunity to join the select company of Rolls-Royce owners and to acquire a very rare coachbuilt car.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue