1964 - JAGUAR

Lot 287
Aller au lot
75 000 - 95 000 €
Résultat : 91 200 €

1964 - JAGUAR

TYPE E 3.8 COUPE «Le fruit d'un passé glorieux et l'avenir de Jaguar» La Jaguar type E comme la XK qu'elle remplace va établir une nouvelle référence en matière de voiture de sport. Hormis son moteur qui est une évolution du bloc existant, tout le reste de la voiture est issu d'un développement nouveau. Son design époustouflant tout d'abord est une évolution de la Type D de compétition, qui favorise une bonne stabilité et pénétration dans l'air. Les développements ont commencé en 1957 et ce qui va faire le succès de la type E au-delà de son design, ce sont ses performances exceptionnelles pour l'époque lui permettant de rivaliser avec des concurrentes beaucoup plus chères. La première série de Type E débutera sa carrière dotée d'un moteur 3.8 litres jusqu'en 1964 puis en 1965 elle recevra un 4.2 litres de cylindrée développant 265 chevaux. Disponible d'abord en coupé ou en cabriolet une alternative en 2+2 sera proposée à partir de 1966. Esthétiquement c'est la seule des Type E à arborer des phares couverts, elle possède des demi-pare-chocs avant et arrière. Les premiers modèles avaient un tableau de bord et une console centrale en aluminium bouchonné ainsi que des sièges baquets et une boîte de vitesses Moss. A partir de 1964, avec le passage à la 4.2, les sièges baquets ont fait place à des sièges inclinables plus confortables, le tableau de bord et la console centrale ont été recouverts de vinyle noir au lieu de l'aluminium bouchonné, la boîte Moss a été remplacée par une boîte Jaguar synchronisée. La type E évoluera au fil du temps pour répondre aux exigences commerciales et légales des Etats Unis notamment. Une série intermédiaire dite 1,5 sera construite en 1967. Elle fera la transition avec les deux séries conservant les éléments de la 1 mais avec 2 phares découverts, un intérieur et des carburateurs de série 2. La série 2 arrive en 1968. Esthétiquement les différences portaient sur l'absence de couverture des phares, des pare-chocs plus enveloppants et plus hauts et un habitacle remodelé avec un tableau de bord différent et des interrupteurs basculants. Sur le plan mécanique les trois carburateurs SU HD8 ont été remplacés par deux carburateurs Stromberg diminuant la puissance de la voiture. En 1971, La Série III sera le dernier opus de l'histoire avec un moteur V12 de 5,3 litres de cylindrées, évolution rendue nécessaire par la perte de puissance due aux normes anti-pollution. Les modifications esthétiques sont guidées par la mise en place du moteur V12 de 5.3 litres nécessitant un plus gros refroidissement et donc une plus grosse entrée d'air avant. La dernière Type E sortira des chaînes de montage en 1973, c'est alors la XJS qui lui succédera. La voiture présentée est un magnifique coupé Série 1 de juillet 1964 comme l'atteste son certificat délivré par le Jaguar Daimler Heritage. Elle se présente dans une sublime livrée gris-bleu clair, intérieur cuir Connolly beige. La voiture est dans un parfait état. D'origine américaine et depuis de nombreuses années en France, elle a fait l'objet d'une restauration poussée par son précédent propriétaire au cours des années 2000. Cette restauration qui s'est faite à partir du châssis s'est accompagnée d'une réfection moteur complète. Elle est équipée d'un échappement inox. La voiture fonctionne parfaitement et gratifie ses occupants de montées en régime rageuses. Son actuel propriétaire lui a offert une peinture neuve. La sellerie est une irrésistible invitation à monter à bord. Le dossier qui l'accompagne est très conséquent, il comprend des factures, des photos ainsi que l'historique de tous les travaux réalisés. Dans sa version la plus pure et la plus prisée, cet exemplaire de Type E mérite absolument les attentions de tout collectionneur exigeant. Les Série 1 sont de plus en plus recherchées et sont rarement dans cet état, ne laissez pas passer celle-ci. Marque: Jaguar Modèle: Type E Millésime: 1964 Kilométrage: 69 080 km compteur Motorisation: 6 cylindres Cylindrée: 3 800 cm3 N° de châssis: 890790 Carte grise française Un des plus beaux dessins de l'automobile La version la plus recherchée du Type E Un exemplaire dans un état irréprochable
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue