1913 - CLÉMENT BAYARD 4M CABRIOLET PROVENANT DE LA FAMILLE CLÉMENT-BAYARD

Lot 267
Aller au lot
20 000 - 30 000 EUR
Résultat : 19 200 EUR

1913 - CLÉMENT BAYARD 4M CABRIOLET PROVENANT DE LA FAMILLE CLÉMENT-BAYARD

Adolphe Clément, né en 1855 à Pierrefonds dans l'Oise, fut d'abord serrurier. Son intelligence et son esprit visionnaire vont lui permettre de développer un véritable empire industriel. Très vite il fabrique des vélos puis acquiert la licence de distribution des pneus Dunlop. Afin de se lancer dans l'automobile, il s'associera tout d'abord avec Gladiator avant de fonder sa propre marque en 1903. Fin 1901, Clément produit déjà des voiturettes à moteur avant développées par Marius Barbarou et dont la particularité est de posséder un entrainement par arbre et non par chaîne. Très vite les puissances vont augmenter sur les modèles de deux ou quatre cylindres. Les modèles fabriqués dans l'usine de Mézières porteront le nom de Clément Bayard en hommage au «chevalier sans peur et sans reproche» qui s'illustra dans cette ville. Il décida d'adopter la devise pour ses voitures comme pour lui-même, il obtint l'accord du Conseil d'Etat en 1909 d'ajouter le nom Bayard au sien pour lui et sa descendance. La marque perdurera jusqu'en 1922. La 4M produite dès 1913 était motorisée par un quatre cylindres en ligne de 1 359 cm3 de cylindrée. C'est une sérieuse concurrente des Renault AX et EK. Elle dispose d'une puissance de 8 chevaux et peut rouler à une vitesse maxi de 65 Km/h à la faveur d'un poids relativement contenu. Le moteur est refroidi par eau avec le fameux radiateur placé en arrière du moteur afin qu'il soit protégé. Les ailes avant et arrière se rejoignent pour éviter la boue et forment un marchepied. Il s'agit d'un joli petit cabriolet deux places, simple et léger. Elle ne possède qu'une seule porte côté gauche, ce qui permet d'installer un pneu de rechange le long de la voiture côté droit. Notre exemplaire est un cabriolet deux places de 1913 qui appartient à la famille Clément Bayard depuis maintenant 30 ans. Cette voiture fut achetée par Monsieur Albert Clément- Bayard le 20 juin 1984 au cours d'une vente aux enchères réalisée à l'Automobile Club de France par Maître Briest. Elle appartenait alors à Monsieur Haegeli résidant dans le Bas-Rhin. La voiture se présente dans un bel état général ayant bénéficié d'une restauration au cours de son histoire. Elle nécessitera néanmoins une remise en route car elle est immobilisée depuis plusieurs années dans la propriété familiale. Son moteur porte la référence 4M3B, numéro 19848. Elle est équipée d'une capote en toile de couleur claire, en harmonie avec le châssis et les jantes à fils de la même couleur. Son intérieur en bon état est en cuir noir avec deux sièges décalés, celui du conducteur étant plus avancé et près du moteur. Les éléments de carrosserie sont bleus et ont été repeints lors de la restauration. Les pièces de bois ainsi que les pièces cuivrées sont elles aussi en bon état. Le dossier qui sera fourni avec la voiture comprend plusieurs pièces intéressantes permettant de retracer son histoire, notamment la carte grise en date du 1er décembre 1928 faisant état de la première immatriculation: 879 KA. Cette voiture n'a que très peu roulé depuis les trente dernières années. Rare à la vente et avec une telle histoire, notre exemplaire est un témoignage roulant de la marque Clément Bayard. Plus que centenaire, cette voiture ne demande qu'à reprendre la route. «Voyagez sans peur et sans reproche» Marque: Clément Bayard Modèle: 4M Cabriolet Millésime: 1913 Motorisation: 4 cylindres Cylindrée: 1 359 cm3 N° de châssis: 21793 Carte grise française 101 Un très joli petit cabriolet centenaire Un vétéran d'une marque connue et recherchée Une histoire particulièrement séduisante
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue