1937 - RENAULT CELTA QUATR E CABRIOLET

Lot 251
Aller au lot
21 000 - 25 000 EUR
Résultat : 31 800 EUR

1937 - RENAULT CELTA QUATR E CABRIOLET

De 1934 à 1938 Renault fabriquera une voiture appelée Celtaquatre dotée d'un moteur 4 cylindres en ligne de 1 463 cm3 à soupapes latérales. Le but était de détrôner la nouvelle venue sur le marché, la fameuse Citroën Traction Avant. La Celtaquatre dévoilée en mai 1934, est censée la concurrencer mais le modèle de base n'a guère d'autres attraits que son prix, ses développements techniques restant trop basiques. Sa ligne élégante et ronde sur l'arrière lui fera recevoir le surnom de Celatboule. Toujours pragmatique, Louis Renault complète et améliore sa gamme qui se déclinera de la commerciale au cabriolet en passant par le coupé. Une série de carrosseries répondant à tous les besoins d'une clientèle conservatrice qui préfère les solutions éprouvées sous un emballage au goût du jour. Elle se vend sous l'argument d'être la moins chère des voitures conduite-intérieure à 4 places, 4 portes. C'est donc en 1936 qu'apparaît le cabriolet. Comme la berline, il est aussi doté d'une puissance de 34 CV transmise aux roues arrière, il file à près de 100 Km/h pour une consommation de 10 L aux 100 Km. Muni de freins à tambour commandés par câble, d'une boîte de vitesses à 3 rapports il est alimenté par une batterie 6 volts. Il est techniquement doté de ressorts à lame semi elliptique, d'un essieu arrière rigide et d'un châssis séparé à longerons dont la robustesse lui confère une solidité à toute épreuve. Le pare-brise avant est rabattable. Et comme c'était la mode à l'époque la voiture est dotée d'un spider qui offre deux places découvertes supplémentaires. On disait que c'était «un siège éjectable pour les belles mères». Le tableau de bord est élégant avec ses deux arches symétriques, à gauche le compteur est octogonal et muni d'une montre, à droite on dispose d'une boîte à gants. La gamme de 1937 reçoit une nouvelle calandre en V et de nouvelles roues. La voiture présentée est un cabriolet de 1937, arborant une robe bleu nuit, des jantes ajourées crème. Sa plaque constructeur indique qu'elle est de type ADC2 et possède donc la calandre en V. Les filets métallisés courant le long de la carrosserie contribuent au dynamisme de la ligne, encore plus pure lorsque capote et pare-brise sont rabattus. Les garnitures intérieures et les banquettes sont de coloris gold, la capote noire. Ce joli cabriolet se trouve dans un bon état général avec une présentation séduisante. Les travaux récents qui ont été effectués ont porté sur le remplacement des pneus, la réfection de l'électricité et du freinage. Aujourd'hui relativement rare et bien plus abordable que la mythique traction cabriolet dont il se voulait le concurrent, le cabriolet Celtaquatre est une séduisante alternative pour rouler cheveux au vent dans un parfum d'avant-guerre. Son allure justifie parfaitement que l'on se penche sur ce modèle bien pensé par Renault. Il est précisé que le futur acquéreur se verra offrir en plus de cette voiture, une épave de Celtaquatre berline complète et tournante. «La riposte du losange à la traction des chevrons» Marque: Renault Modèle: Celtaquatre Cabriolet Millésime: 1937 Kilométrage: 20 702 km au compteur Motorisation: 4 cylindres Cylindrée: 1 464 cm3 N° de série: S35391 Carte grise française Une voiture peu courante au véritable intérêt De la robustesse dans une robe élégante Un beau retour aux années 30
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue