1992 - Jaguar

Lot 203
Aller au lot
200 000 - 240 000 EUR

1992 - Jaguar

XJ 220 La dénomination de cette Jaguar annonce très clairement son tempérament: XJ 220 pour 220 miles per hour (mph), soit près de 350 km/h. C'est Tom Walkinshaw responsable du département sportif à l'époque qui se voit chargé de la conception de l'engin. La Jaguar XJ 220 est dévoilée au salon de Birmigham en 1988 quelques mois après la 6ème victoire au Mans de la marque. Pour cette présentation, elle est motorisée par un V12 de 6.2 litres à 4 ACT développant 500 chevaux avec une transmission intégrale. C'est Keith Helfet qui va se charger du dessin exceptionnel de la XJ 220, dont la ligne est d'une fluidité époustouflante avec un Cx de 0,36. Malgré une longueur de près de 5 mètres et une largeur de 2 mètres, la voiture ne fait pas plus de 1,15 mètre de haut. La XJ 220 a été officiellement annoncée en 1989 à un prix de 361 000 £. Lors de la présentation du modèle définitif trois ans plus tard, les spécifications ont évolué. Le V12 a laissé place à un V6 bi-turbo de 549 ch, identique à celui qui fut utilisé en compétition dans la MG Metro 6R4 ou dans les XJR-10 et XJR-11 des courses Sport-Prototypes. La puissance est transmise aux seules roues arrière, permettant ainsi une économie de poids et un tempérament encore plus sportif. La XJ 220 affiche finalement un poids contenu de 1 470 kg. La boîte de vitesses propose 5 rapports et est accouplée à un embrayage à double disque. Un différentiel à glissement limité est monté pour optimiser la motricité. Elle utilise un soubassement plat caréné et un spoiler arrière lui permettant de créer un effet de sol pouvant générer 273 kg de pression à 320km/h. La caisse est constituée d'une ossature ultra rigide et légère, réalisée en nid d'abeille encadrée de feuilles d'aluminium. Les amortisseurs à gaz sont fournis par Bilstein. Des ressorts hélicoïdaux et des barres antiroulis avant et arrière complètent l'ensemble. La direction non assistée est à crémaillère. Côté habitacle, La XJ 220 propose un confort à bord plutôt surprenant pour une Supercar. Aucun doute, il s'agit bien d'une Jaguar comme en témoignent les sièges baquets garnis de cuir Connoly. Malgré l'ambiance sportive, on ne renonce pas à la climatisation et aux vitres électriques. Avec une telle puissance, cette Jaguar surnommée «supercat» pouvait atteindre une vitesse de pointe de plus de 340 km/h et accomplissait l'exercice du 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes. Elle pouvait d'ailleurs revendiquer le titre de routière la plus rapide jamais produite par la marque. En Novembre 1989, la Ford Motor Company se porte acquéreur de l'ensemble des actions de la marque Jaguar. Souhaitant profiter du succès et du retentissement international qu'avait rencontré le prototype XJ 220, les responsables de Jaguar décident donc d'une production en série limitée à 350 exemplaires mais c'est finalement seulement 281 voitures qui seront produites. Avec la XJ 220, la marque anglaise est entrée dans le cercle très fermé des constructeurs de supercars côtoyant ainsi les Ferrari F40 et Porsche 959. La voiture que nous présentons est grise dans un parfait état de présentation et de fonctionnement. Elle porte le N° 26. Seule une trentaine de Jaguar XJ 220 ont été livrées en France et celle-ci a appartenu à Jaguar France jusqu'en 1998, et permettait à la marque de l'utiliser comme vitrine technologique dans les show room des principales concessions parisiennes. Elle a ensuite été cédée à un collectionneur parisien qui l'a conservée pendant près de 13 ans. Ce dernier n'ayant que peu roulé avec la voiture durant ses années, il a été nécessaire d'entreprendre une très importante révision mécanique. Son actuel propriétaire a donc fait procéder au contrôle de l'ensemble des organes mécaniques et au remplacement de tous les éléments nécessaires au bon fonctionnement du véhicule. Ce sont les établissements Automobiles T.S., aux mains du spécialiste reconnu Toni Sisinni qui ont effectué les derniers entretiens de la voiture, le dernier contrôle remontant à un peu plus de six mois. La voiture ne totalise qu'un peu plus de 11 000 kilomètres. La XJ 220 est un produit exceptionnel à tous niveaux, avec une cote en devenir si l'on se réfère à sa rareté, son pédigrée et son histoire. Certains regretteront très prochainement de ne pas l'avoir acquise, ne laissez pas passer cette opportunité. Carte grise française «La dernière supercar» Marque: Jaguar Modèle: XJ 220 N° 26 sur 281 Millésime: 1992 Kilométrage: 11 150 km au compteur Motorisation: 6 cylindres en V bi turbo Cylindrée: 3 488 cm3 N° de châssis: SAJJEAEX8A8AX220875
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue