ALIX AYMÉ (1894 - 1989) Famille et animaux,... - Lot 12 - Aguttes

Lot 12
Aller au lot
Estimation :
10000 - 15000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 20 992EUR
ALIX AYMÉ (1894 - 1989) Famille et animaux,... - Lot 12 - Aguttes
ALIX AYMÉ (1894 - 1989) Famille et animaux, circa 1940 Encre et couleurs sur soie, signée en bas à gauche 29 x 43 cm - 11 3/8 x 16 7/8 in. Cette oeuvre sera incluse par l'Association des amis d'Alix Aymé, sous le numéro S44, au catalogue raisonné en ligne de l'artiste. Un certificat pourra être délivré à la charge de l'acquéreur. PROVENANCE: Collection particulière, Sud-Est de la France (acquis auprès de l'artiste puis transmis par descendance) Alix Hava, reconnue sous son nom d’épouse « Alix Aymé », naît le 21 mars 1894 à Marseille. Elle séjourne avec sa famille en 1909 en Martinique, puis en Angleterre avant la Première Guerre mondiale. De retour à Paris, elle est l’élève de George Desvallières puis de Maurice Denis, avec qui elle entretient une correspondance soutenue durant toute sa carrière. Elle participe à la vie artistique française, présente très régulièrement ses oeuvres aux Salons parisiens (Salon des artistes français, Salon d’hiver, Salon des décorateurs…) et expose en galeries. C’est en accompagnant son époux, Paul de Fautereau-Vassel, professeur nommé à Shanghai, que l’artiste se prend de passion pour le continent asiatique. Le couple s’installe à Hanoï en 1921. Alix enseigne le dessin au lycée technique et peint dans son atelier. Elle signe alors ses oeuvres de son nom « Alix de Fautereau ». Michel, leur fils, naît en 1926. En 1928, elle expose avec succès en solo à la librairie Portail, rue Catinat à Saïgon. À la même époque, elle enchaîne plusieurs expositions à Hanoï et réalise de nombreux voyages en Asie, séjourne au Japon et se découvre une passion pour l’art de la laque. Le gouvernement français apprécie son talent et lui commande, pour l’Exposition coloniale annoncée pour 1931, la décoration du pavillon du Laos de la section « Indochine ». Alix Aymé profite de cette mission pour orner la grande salle de réception du Palais royal de Luang Prabang. Séparée de son mari depuis 1928, elle épouse en secondes noces le général Georges Aymé, en poste à Hanoï, avec qui elle a un second fils en 1933, François. Enseignant le dessin au lycée Albert-Sarraut, elle se rapproche de l’École des beaux-arts de l’Indochine où elle enseigne en 1935 , et occupe en 1936 un poste de professeur technique. Elle s’intéresse au travail sur soie et contribue à développer l’apprentissage de l’art de la laque aux côtés de Joseph Inguimberty. Très présente auprès des élèves de l’École, elle leur prodigue de nombreux conseils et transmet sa passion pour ce médium étonnant. Ses sujets de prédilections s’articulent autour de la maternité et de l’enfance, prenant pour modèles de jeunes vietnamiennes de son entourage ou encore chacun de ses fils. Son atelier lui sert de décor. Les drapés de rideaux et des jetés d’étoffes lui permettent d’approfondir son travail de la lumière initié lors de sa formation. Suite aux évènements de 1945, le couple rentre définitivement à Paris, où le général Aymé meurt en 1950 des suites de sa captivité récente. S’ensuivent pour Alix Aymé la commande de grands panneaux de laque pour le paquebot Antilles et de nombreuses expositions à Paris, en province, ainsi qu’au Maroc et en Italie. Elle décore l’appartement de Bảo Đại. Amie de Foujita et de la famille Saint-Exupéry, elle fréquente les milieux intellectuels, littéraires et artistiques parisiens, où s’exprime son esprit ouvert, vif, libre et curieux. Jusqu’à la fin de sa vie, Alix Aymé s’exerce à la technique si particulière de l’art de la laque. Elle continue à voyager sans jamais se séparer de ses carnets de croquis et ainsi, à soixante-huit ans, séjourne huit mois au Congo. Elle s’éteint en 1989 près de Paris. Alix Hava, còn được biết đến với tên gọi sau khi kết hôn (lần thứ hai) là Alix Aymé, sinh ngày 21 tháng 3 năm 1894 tại Marseille. Bà chuyển đến sống cùng gia đình tại Martinique năm 1909, và tới Anh quốc trước khi Thế chiến Thứ nhất nổ ra. Sau khi quay trở lại Paris, bà theo học họa sĩ George Desvallières rồi sau đó là Maurice Denis, người bạn tâm giao qua thư đã đồng hành và trợ giúp bà rất nhiều trong suốt sự nghiệp của mình.Bà tham gia tích cực vào đời sống nghệ thuật Pháp, bằng cách thường xuyên giới thiệu các tác phẩm của mình tại những triển lãm ở Paris (Triển lãm của các Nghệ sĩ Pháp ; Triển lãm mùa đông ; Triển lãm Nghệ thuật Trang trí…) và tại các phòng tranh. Chính trong chuyến tháp tùng chồng, ông Paul de Fautereau-Vassel - được bổ nhiệm làm Giáo sư tại Thượng Hải, đã nhen nhóm trong bà niềm đam mê với lục địa Châu Á. Hai vợ chồng chuyển đến sống tại Hà Nội năm 1921. Alix dạy mỹ thuật tạ
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue