THANG TRẦN PHỀNH (1895-1973) Le chef du village... - Lot 5 - Aguttes

Lot 5
Aller au lot
Estimation :
50000 - 80000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 452 000EUR
THANG TRẦN PHỀNH (1895-1973) Le chef du village... - Lot 5 - Aguttes
THANG TRẦN PHỀNH (1895-1973) Le chef du village à cheval demandant son chemin, circa 1934 Encre et couleurs sur soie, signée Trần Bình et décrite en bas à droite 75 x 51,5 cm - 29 1/2 x 51 1/2 in. PROVENANCE Collection d'une famille ayant vécu en Indochine du début des années 1890 jusqu'au début des années 1960 et qui était présente dans la région de Hanoï au moment où cette oeuvre a été réalisée. Thang Trần Phềnh (1895 - 1973), également connu sous le nom de Trần Văn Bình (et parfois surnommé Đạt Siêu) est un artiste vietnamien. D’un père d’origine chinoise et d’une mère vietnamienne, il reçoit une éducation traditionnelle, dans le respect des principes du confucianisme et apprend très jeune le français. Doté d’un talent naturel pour le dessin, encouragé par ses parents, il se forme en autodidacte et remporte, en 1923, le premier prix de l’exposition des beaux-arts de l’association vietnamienne des Lumières de Tiến Đức. En 1925, il échoue de justesse lors du premier concours d’admission à l’École des beaux-arts de l’Indochine. Alors en deuxième position sur la liste d’attente, il est autorisé à suivre certains cours en auditeur libre. L’année suivante, alors âgé de 31 ans, il intègre les rangs de la seconde promotion. Grâce à l’impulsion de Victor Tardieu, le directeur de l’École, il expose avec certains de ces camarades en 1929 au Salon de l’Art Colonial organisé par le Salon des Artistes Français au Grand Palais à Paris. En 1931, il participe à l’Exposition Coloniale de Paris avec l’oeuvre intitulée La partie de cartes. L’année d’après, ses travaux apparaissent dans trois expositions données successivement par l’Agindo (Agence économique de l’Indochine) à Paris. C’est également en 1932 qu’il est diplômé de son école à Hanoï, en même temps que les artistes Vũ Cao Đàm ou encore Tô Ngọc Vân (premier directeur vietnamien nommé à la tête de l’École des Beaux-Arts de l’Indochine, suite à Victor Tardieu puis Évariste Jonchère). Thang Trần Phềnh se tourne alors vers le théâtre, fonde la troupe Đồng Ấu et dirige ses efforts vers une mise en valeur des décors des scènes, des costumes et des accessoires. Au théâtre comme en peinture, Thang Trần Phềnh s’implique dans la transmission de la mémoire de son pays, de son histoire et de sa culture. Son oeuvre, rare et qui a pour sujet principal des scènes rurales traditionnelles au Vietnam, est considéré comme un véritable témoignage du passé. Sources : Fonds Victor Tardieu, INHA, espace Jacques-Doucet, archives 125/5-9. Triển lãm Thang Trần Phềnh: Bắt gặp quá khứ trong hiện tại, Bằng Lăng, Thể thao & Văn hóa, 29 août 2022 Cố họa sĩ Thang Trần Phềnh: Tài hoa và độc đáo, Nguyệt Hà, Công An Nhân Dân, 1er septembre 2022 Au début des années 1890, une famille de commerçants s’installe en Indochine dans la région de Hanoï. C’est probablement à l’occasion de l’une des expositions organisées par l’École des beaux-arts dès 1929, ou encore à l’une des foires auxquelles ses élèves participent alors activement, qu’elle acquiert dans les années 1930 ces deux peintures de Thang Trần Phềnh encadrées par Gadin. Conservées familialement au gré des déménagements, au Vietnam puis en France, elles ont été transmises par descendance. Le chef du village à cheval demandant son chemin et Le lettré lisant devant les villageois sont deux peintures sur soie réalisées au début des années 1930. Comme à son habitude, Thang Trần Phềnh s’attache à figer des scènes animées, dans le souci constant d’immortaliser le quotidien de la vie traditionnelle. Ces deux peintures attestent du caractère volontaire et particulier de ce peintre qui, à la différence de nombres de ses camarades de classe reconnus pour des portraits posés ou des scènes composées, fait preuve d’une véritable originalité dans le choix de ses compositions, mettant en scène divers personnages dans des attitudes prises sur le vif. Ces deux témoignages rares du travail de ce peintre proviennent probablement d’une exposition qui s’est tenue vers 1934 - 1935 à Hanoï. Thang Trần Phềnh (1895-1973), còn được biết đến với tên gọi là Trần Văn Bình (tự là Đạt Siêu), là một nghệ sĩ người Việt Nam. Có cha là người gốc Trung Quốc và mẹ là người Việt Nam, từ nhỏ ông đã được tiếp nhận một nền giáo dục truyền thống, tuân theo các nguyên tắc của Nho giáo và được học tiếng pháp từ rất sớm. Có năng khiếu hội họa và được cha mẹ khuyến khích, ông đã tự học và giành giải nhất trong triển lãm Mỹ thuật của Hiệp hội Ánh sáng Tiến Đức vào năm 1923. Năm 1925, ông trượt kỳ thi tuyển sinh đầu tiên của Trường Cao đẳng Mỹ thu
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue