GEORGES D'ESPAGNAT (1870-1950)

Lot 16
Aller au lot
Estimation :
3000 - 5000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 8 710EUR
GEORGES D'ESPAGNAT (1870-1950)
Plage à Belle-Île, vers 1897 Huile sur panneau Signée des initiales en bas à droite 38 x 45,5 cm - 15 x 17 7/8 in. Monsieur Jean-Dominique Jacquemond a confirmé l'authenticité de cette oeuvre. PROVENANCE - Collection particulière, France - Acquis auprès de cette dernière «Novateur dès 1899, après une courte période impressionniste et symboliste, la palette et la technique de Georges d'Espagnat le placeront comme précurseur de ce que l'on appellera en 1905 le Fauvisme. De cette époque naîtra une grande complicité avec son ami Valtat, favorisée par de longs séjours dans la maison d'Agay dans le Midi. Paysage qui verra naître des oeuvres que le critique A. Thomas en 1901 décrivait par les mots : “Ce que sa couleur peut avoir de trop cru... ces teintes sont très franches...” Mais pour Georges d'Espagnat, la découverte de ces lieux, son voyage au Maroc en 1903 justifient son exubérance : “Le Midi n'est pas un vain songe, ni un simple parc pour les bourgeois, c'est tout à fait beau et remuant, au mieux très propre à vous secouer un peu vos habitudes de voir et de peindre... Ici, c'est net ; couleur et dessin !...” (Agay chez Valtat, février 1901).» Jean-Dominique Jacquemond, «La vive couleur», in. Georges d'Espagnat, Paris : La Bibliothèque des Arts, Paris : 1990, p. 91
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue