ECOLE DU XVIIIe SIÈCLE

Lot 37
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
S'inscrire sur drouot.com
ECOLE DU XVIIIe SIÈCLE
Nature morte au römer
Huile sur toile.
Hauteur : 49 cm - Largeur : 72 cm
Sur une table recouverte d'un drap vert sont peints un römer à moitié plein entouré d'une jatte en étain remplie de fraises et d'une assiette sur laquelle repose un citron avec ses feuilles et un demi citron coupé par le milieu. Au second plan : une corbeille en osier remplie de cerises, une miche de pain et un pichet, et sur le côté gauche, un côté est posé en diagonale.
Ce tableau reprend tous les codes des natures mortes du XVIIe siècle. Il évoque de par les objets et fruits représentés l'empreinte du temps sur la vie : le römer est rempli à moitié, un des deux citrons est coupé en deux et celui qui est entier représente l'amertume de l'existence ; la fragilité avec les cerises et les fraises, fruits à durée de vie très limitée. Deux objets sont là pour donner de la profondeur à la composition : le couteau en diagonale et le plat en étain au premier plan sortant de la table. « La vie silencieuse » terme employé par les Anglais et les Allemands pour décrire ce que nous appelons « nature morte » qui n'est en fait que la traduction de la magie d'une peinture hautement symbolique.
Cette allégorie qui invite à la réflexion met en avant le plaisir des sens, mais aussi la fragilité de l'existence humaine : la vie de l'esprit est supérieure aux plaisirs terrestres, elle rappelle à l'homme qu'il est vain de s'attacher aux plaisirs, à la puissance et à la richesse puisque les hommes sont égaux face à la mort.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue