NICOLAS GRIBELIN, Paris
Fin XVIIe siècle

Lot 27
Aller au lot
Estimation :
7000 - 10000 EUR
S'inscrire sur drouot.com
NICOLAS GRIBELIN, Paris
Fin XVIIe siècle

Montre de carrosse en argent à une seule aiguille avec sonnerie fonction réveil


Boîtier sur charnière, la lunette lisse, la carrure ciselée et percée de motifs feuillages, un singe, un chien, un écureuil et un lièvre, le dos lisse avec un entourage d'épis de blé, cran de sûreté et la bélière avec un anneau.


Cadran émail blanc à une seule aiguille, chiffres romains pour les heures, minuterie chemin de fer et indication pour les demi-heures.


Mouvement mécanique avec remontage à clef, échappement à verge, balancier spiral, fusée et chaîne, coq ciselé et percé, disque pour le spiral réglant, cliquet de réglage, disque pour la sonnerie réveil sur cloche, signature sur la platine « Nicolas Gribelin à Paris ».


Diam. 10,5 cm


Poids brut. 1,24 kg


Le Dictionnaire des Horlogers Français mentionne Nicolas Gribelin, fils d'Abraham, p. 274, Tardy. Né à Blois, il devient Horloger de Monseigneur à Paris en 1674 puis Juré à partir de 1676. Il aura une vie longue puisqu'il meurt à l'âge de 82 ans en 1719. La notice nous indique qu'il existe une montre « Au Musée d'Orléans, un oignon à une aiguille : Nicolas Gribelin à Paris ».



Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue