NGUYỄN NAM SƠN (1890-1973)

Lot 1
Aller au lot
Estimation :
8000 - 12000 EUR
S'inscrire sur drouot.com
NGUYỄN NAM SƠN (1890-1973)

Jeunes femmes revenant de la récolte

Encre et lavis sur papier marouflé sur carton, monogrammée en haut à droite et signée en bas à gauche

61 x 36.6 cm - 24 x 4 3/8 in.


PROVENANCE

Acquis directement à Hanoï, collection d’un diplomate en Asie entre 1934 et 1959 et diplomate adjoint au délégué général à Hanoï de 1954 à 1959.

Collection privée, Paris (transmis familialement en succession du précédent en 1960)


Cette encre et lavis sur papier met en scène deux personnages revenant de la récolte, scène de la vie quotidienne du Vietnam de l’époque. Si le sujet atteste d’un héritage typiquement asiatique, la composition en plusieurs plans successifs révèle quant à elle une inventivité éminemment moderne, tirée des enseignements occidentaux.


NGUYỄN NAM SƠN

Nguyễn Vạn Thọ, plus connu sous son nom d’artiste Nam Sơn, naît à Hanoï en 1890 et étudie au lycée du protectorat, où il est initié à l’art occidental. Attiré par le dessin, il collabore à l’illustration de nombreux manuels, journaux et revues. Ses prédispositions lui permettent de rencontrer Victor Tardieu, lauréat du prix de l’Indochine de 1920, qui devient son mentor. Aux côtés de son maître, l’artiste vietnamien s’exerce avec brio à la peinture à l’huile et expose ses premières toiles dès 1923. En 1924, l’École des Beaux-Arts de l’Indochine est fondée par Victor Tardieu, dont Nam Sơn est le premier disciple. Sont pareillement enseignées les techniques artistiques occidentales et asiatiques, telles que la peinture sur soie ou la laque. Véritable vivier de talents, l’établissement donnera par la suite naissance aux plus grands noms de la peinture vietnamienne, à l’instar de Lê Phổ, Mai Thu ou encore Vũ Cao Đàm.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue