CHINE POUR LE VIETNAM PÉRIODE GUANGXU (1875 - 1908)

Lot 37
Aller au lot
Estimation :
300 - 500 EUR
CHINE POUR LE VIETNAM PÉRIODE GUANGXU (1875 - 1908)

Bol en porcelaine bleu-blanc à décor floral, le bord souligné d'une frise de fleurons.

Marque Guangxu sur la base.

H. 7,3 cm - D. 17,2 cm

(Égrenure et petites bulles éclatées au bord)


Dès 1216, les autorités chinoises adoptent un texte encourageant l’exportation de porcelaines hors du territoire de l’Empire du Milieu. Le monde musulman en est l’un des premiers bénéficiaires. Au XVIIIe siècle, l’influente famille Trinh, qui donne plusieurs générations de mandarins à la cour vietnamienne de la dynastie Lê, se pique de ces porcelaines chinoises qui se distinguent des rustiques productions locales par leur perfection technique. En effet, rien n’égale la blancheur de la pâte des porcelaines chinoises, obtenue à base de kaolin, et l’éclat de leur émail bleu de cobalt d’origine persane. Dessinées et décorées d’après les modèles fournis par des artistes vietnamiens, les porcelaines « bleu de Hué » illustrent la synthèse qui s’opère entre les ateliers céramiques de Chine et l’élite cultivée du Vietnam. En effet, la forme et le décor de ces récipients n’ont pas d’équivalent en Chine. En sont témoins les deux exceptionnels bols en usage à la cour de Thiêu Tri (1841 - 1847) (lots 56 et 57). Leur profil, à paroi crantée s’évasant à l’ouverture pour former une aile, est tout à fait inédit tandis que leur décor de carpes-dragons renouvelle profondément une iconographie dont la fortune critique est considérable en Chine. 

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue