1955 LOTUS X BRISTOL

Lot 31
Aller au lot
Estimation :
320000 - 380000 EUR
1955 LOTUS X BRISTOL

Carte grise française

Châssis n° 88


Élégance rare, fin tails sublimes

Palmarès parfaitement documenté

Moteur Bristol noble et performant

Conception Lotus

Idéale pour Goodwood !


Après avoir fait ses armes en construi - sant des specials pour le trial sur base d’Austin Sven, Colin Chapman crée Lotus Engineering Company Limited et commercia - lise sa première voiture de série : la Mk VI, qui sera produite à un peu plus de 100 exemplaires. L’aventure, et le succès, sont en marche. En 1954, Chapman se lance dans la construction d’une barquette de course, la Mk VIII, à moteur MG, suivie de la Mk IX, à moteur Coventry-Climax. Et si la Lotus Eleven est aussi passé à la postérité, avec un palmarès très étoffé, peu de personnes se souviennent de la Mk X ou Lotus Ten… Pourtant, cette commande spéciale qui donnera naissance à quatre autre voitures, est un savant mélange de ce qui se fait de mieux à l’époque pour cou - rir en 2 l, une «grosse cylindrée » chez Lotus ! Châssis typique Lotus en treillis tubulaire, roues à moyeux Rudge, pont Salisbury, freins à disque sur les quatre roues et – last but not least – moteur 6-cylindres à soupapes en tête de chez l’avion - neur Bristol. En fait un dérivé « sans licence » du très performant BMW 328 d’avant-guerre. Chapman opte ici pour un moteur spécialement développé pour la compétition, baptisé BS Series, avec taux de compression augmenté et arbres à cames spécifiques, développant pas moins de 145 ch. Notons que l’une de ces cinq voitures sera équipée d’origine d’un moteur Connaught F2. Avec un ensemble fini qui ne pèse que 560 kg à sec sur la balance, voilà qui promet.

Ces cinq voitures ont toutes couru et survé - cu. « JBW 648 » (immatriculation historique de notre exemplaire) fut commandée neuve par un authentique gentleman driver du nom de Peter Scott-Russell (PSR pour les intimes). À son volant, celui qui s’est fait connaitre avec une Bentley 4,5 l et une Frazer Nash Le Mans Replica, va écumer les courses club anglaises. Oulton Park, Aintree, Crystal Palace, Snetterton, Castle Combe, Silverstone ou Goodwood : on retrouve souvent ce bel équipage aux avant-postes, devant des barquettes Lister, Aston Martin ou Jaguar bien plus abouties et performantes. C’est au volant de JBW 648, qu’il sera d’ailleurs victime d’un sérieux accident, à Silverstone, en mai 1956, mettant un terme à sa carrière. Il se consolera, une fois remis, en devenant l’une des commenta - teurs de Grand Prix les plus prolifiques, officiant jusqu’au début des années 1980. Si celui que l’on surnommait « la Voix de Silverstone », s’est éteint en 2007, sa voiture lui a survécu. La lotus X châssis 88 ressort en effet au dé - but des années 1970 en course historique, en Angleterre, avant de traverser la Manche, aux mains de Bernard Pigelet, automobiliste de la première heure, et ami de toujours de Jacques Potherat. Elle fera ensuite un tour en Italie, avant de revenir il y a quelques années en France. 

Voici une opportunité rare d’acquérir une au - thentique voiture de course à palmarès, éligible en compétitions historiques, et notamment à Goodwood. Un rapport prix/plaisir imbattable pour aller se mesurer aux Jaguar Type C et autres Lister Knobbly…

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue