MONET CLAUDE (1840-1926). 2 L.A.S. «Claude... - Lot 166 - Aguttes

Lot 166
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 3 250EUR
MONET CLAUDE (1840-1926). 2 L.A.S. «Claude... - Lot 166 - Aguttes
MONET CLAUDE (1840-1926). 2 L.A.S. «Claude Monet», Giverny 12 et 22 octobre 1889, à Stéphane MALLARMÉ; 4 et 2 pages in-8 à l'encre violette (encre un peu délavée avec décharges d'encre). Sur son refus d'illustrer le poème La Gloire de Mallarmé, et sur la souscription pour l'Olympia de Manet. [Mallarmé avait demandé à Monet d'illustrer son poème en prose La Gloire, paru dans La Plume en septembre; pour se faire pardonner son refus, Monet offrira au poète le tableau Le Train à Jeufosse.] 12 octobre. «Mon cher Mallarmé Je suis honteux vraiment de ma conduite et je mérite tous vos reproches, il n'y a cependant pas mauvaise volonté de ma part comme vous pourriez le penser, la vérité vraie, c'est que je me sens incapable de vous faire rien qui vaille, il y a peut-être excès d'amour-propre mais vraiment dès que je veux faire la moindre chose avec des crayons cela est absurde et de nul intérêt, par conséquent indigne d'accompagner vos poèmes exquis (La Gloire m'a ravi et j'ai peur de n'avoir pas le talent nécessaire pour vous faire quelque chose de bien) ne croyez pas à une vulgaire défaite. C'est hélas la pure vérité excusez-moi donc et surtout d'avoir mis ce temps à vous l'avouer. Vous savez la sympathie et l'admiration que j'ai pour vous eh bien permet­tez-moi de vous le prouver en vous offrant comme souvenir d'amitié une petite toile (une pochade) que j'irai vous porter quand je viendrai à Paris un de ces jours et que vous me ferez le plaisir d'accepter tout simplement comme je vous l'offre». Puis il parle «de notre ami MANET. Peut-être savez-vous que je m'occupe d'une souscription entre amis et admirateurs de ce grand artiste pour acheter son Olympia et l'offrir au Louvre. Ceci pour rendre hommage et justice à la mémoire de notre ami et aussi pour venir en aide d'une façon délicate à Mme Édouard Manet. Je vous envoie la liste des souscripteurs que j'ai obtenus. Je sais que vous voudrez être de cette manifestation dans la mesure qui vous sera possible. Mais j'ai pensé que vous pourriez m'indiquer quelques noms de personnes qui seraient heureuses de participer à notre entreprise. J'ai déjà obtenu plus de quinze mille francs, et il faut arriver à 20 000»... [Mallarmé répondra le 18 qu'il s'inscrit pour 25 francs, ne pouvant faire mieux car il vient en aide à Villiers de l'Isle-Adam.] 22 octobre. Monet remercie Mallarmé: «il me semblait impossible que votre nom ne soit pas sur notre liste. J'ai écrit à DEGAS mais n'ai pas encore de réponse. Je serai très chagrin qu'il reste en dehors, et vous saurai gré si vous le voyez et le décidez (il est si singulier). Je vais écrire à Brown. Quand à Miss CASSATT elle a refusé, je ne sais sous quelle influence. Comme ZOLA du reste et comme Faure [le baryton], mais de celui-là rien d'étonnant, et m'en console, car chaque jour je reçois de nouvelles adhésions, et j'espère bien que malgré tout l'état ne pourra refuser»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue