MATISSE HENRI (1869-1954). L.A.S. «H Matisse»... - Lot 152 - Aguttes

Lot 152
Aller au lot
Estimation :
5000 - 7000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 9 750EUR
MATISSE HENRI (1869-1954). L.A.S. «H Matisse»... - Lot 152 - Aguttes
MATISSE HENRI (1869-1954). L.A.S. «H Matisse» avec DESSIN, Vence “Le Rêve” 15 septembre 1943, [à Henry de MONTHERLANT]; 6 pages in-4 (petits trous d'épingle). Longue lettre avec dessin sur l'illustration de Pasiphaé de Montherlant (gravures originales de Matisse, H. Fabiani, 1944). Sous un DESSIN occupant plus de la moitié de la page, représentant une glace, une cheminée et une bibliothèque surmontées de feuillets noircis, Matisse écrit: «Voici le mur que j'ai devant moi nuit et jour. C'est l'illustration (et ses études) de P. [Pasiphaé] et du C. de M. [Le Chant de Minos] de H. de M. Les X indiquent l'illustration même. Les autres noirs sont ce qu'on appelle les planches refusées, qui paraîtront postérieurement en album, autrement dit les études - les choses qu'on pourrait croire définitives et qui se trouvent devoir être surpassées quand elles sont placées dans un endroit comme une chambre à coucher, de 7 ou 8 mètres devant l'auteur - presque toujours immobilisé dans son lit. - Pour l'églogue de Pasiphaé placée en frontispice il y a 10 planches. Pour l'accouplement il y a 12 planches. Pour la Pasiphaé étreignant l'oli­vier sur l'écorce duquel le taureau s'est frotté: il y a 4 planches etc. Il y a aussi 84 lettrines que j'ai dessinées et gravées imprimées en ..... rouge. Et je n'ai pas encore fini, je travaille encore la pl. du taureau qui se donne joyeux quoique dominé par son destin à l'approche du bon moment»... Il se faisait un plaisir de voir Montherlant devant cet ensemble arrangé comme trois fenêtres, mais l'écrivain ne vient pas... Le peintre évoque le plaisir qu'il a eu hier à Nice, ville pleine de jeunes et jolies nymphes montrant de «belles jambes qu'on apercevait jusqu'...où on veut d'un joli bronze cuivré rouge comme à Tahiti»... Il invite Montherlant à aller voir les épreuves des planches chez l'imprimeur Féquet, et lui signale que l'âme de la maison serait Mlle Féquet, «très jeune je crois et d'initiative paraît-il - d'initiative agréable à l'éditeur ! Moi je m'en suis méfié un peu car je suis aussi un gas d'initiatives, qui n'aime pas le café au lait»... Il le prie d'excuser ses petites taquineries. L'attitude de Montherlant - «vous l'intouchable» - a cependant servi Matisse «supérieurement pour une planche de Ch. de M. [...] J'ai essayé 5 ou 6 planches de votre tête, de tempérament impétueusement chaud quoique dominé - mais je n'ai pu en être content car je suis resté tellement impressionné par votre expression affolée»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue