MAGRITTE RENÉ (1898-1967). L.A.S. «Mag-»... - Lot 140 - Aguttes

Lot 140
Aller au lot
Estimation :
5000 - 7000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 16 900EUR
MAGRITTE RENÉ (1898-1967). L.A.S. «Mag-»... - Lot 140 - Aguttes
MAGRITTE RENÉ (1898-1967). L.A.S. «Mag-» avec 2 DESSINS, [1952, à Marcel MARIËN ?]; 2 pages in-8 au stylo bleu. Il attend la contribution de son ami pour sa revue la Carte d'après nature: «Le n° 1 comme d'habitude pour nos publications a rencontré un succès qu'on ne peut évaluer. [...] Le n° 2 est encore à faire, le matériel dont je dispose actuellement n'est pas suffisant. Mais il y a une autre publication en train, avec Colinet et ses amis Picqueray etc.» Lui-même a rédigé un texte sur Armand PERMANTIER, sur qui il va publier une brochure. Il approuve la décision de Mariën d'en «terminer avec les voyages répétés»; il pourra ainsi «ajouter votre bonne volonté de vive voix à la nôtre lors des réunions qui font partie de nos coutumes». Puis il dessine «deux idées qui ont servi à faire deux tableaux récents», soit deux dessins au stylo bleu (environ 8 x 6,5 cm chaque): le premier représente une tête de face entièrement composée de chiffres; le second, une porte au dessin très torturé, esquisse du tableau Le Modèle vivant (voir le n° 791 du Catalogue raisonné). Il évoque enfin un manifeste [concernant l'Internationale Lettriste, dont Magritte vient de recevoir les fondateurs (Guy Debord, Gil Wolman, Jean-Louis Brau et Serge Berna) en rupture avec les Lettristes et leur chef Isidore Isou] qu'il a publié (le tract Finir les pieds plats) dans La Carte d'après nature (29 octobre 1952): «Mais je crois que des problèmes ennuyeux seraient soulevés et trop fatigants pour moi. J'ai appris que ISOU s'était désolidarisé de cette déclaration, ce qui confirme l'idée que je pouvais en avoir avec le peu d'information dont je pouvais disposer»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue