MAGRITTE RENÉ (1898-1967). L.A.S. «M.» avec... - Lot 139 - Aguttes

Lot 139
Aller au lot
Estimation :
8000 - 10000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 18 850EUR
MAGRITTE RENÉ (1898-1967). L.A.S. «M.» avec... - Lot 139 - Aguttes
MAGRITTE RENÉ (1898-1967). L.A.S. «M.» avec DESSIN, Jeudi, à Jacques WERGIFOSSE; 1 page in-8. Très belle lettre avec un magnifique dessin d'érotisme onirique. «Cher petit, cher grand, J'ai reçu avec une rapidité inusitée ta corres­pondance, quelle débauche cette sacrée exposition nous fait passer dans le domaine épistolier ! Pour résumer donc une fois pour toutes: je te verrai à Liège samedi à la brune. Je te préviendrai par télégramme de Verviers à quelle heure et comment. Parlons à présent d'autre chose: les prix des S.D. me paraissent honnêtes, nous mettrons l'affaire en branle. Cette nuit j'ai vu qq chose de bien». Magritte dessine alors son rêve (12,5 x 8,5 cm, dessin à la plume, encre noire), et commente ce dessin dans la marge: «pont avec barrière blanche au bord, collé à une femme. La partie arrachée (?) du pont est recouverte d'un drap. Étrange et beau !»... Superbe dessin représentant une vision onirique aux implications érotiques évidentes: une femme nue géante dans laquelle est encastrée, à partir du bas-ventre, une pile de pont à une arche; sur la pile opposée, un drap est jeté en guise de voile. La connotation érotique de l'enjambement du pont, substitué à l'écartement des jambes féminines, se poursuit par la saillie du pont qui procure à la géante un appendice phallique démesuré, sur lequel on ne peut que jeter un voile de pudeur...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue