1950 ALFA ROMEO 6C 2500 S Freccia D’Oro

Lot 30
Aller au lot
Estimation :
150000 - 250000 EUR
1950 ALFA ROMEO 6C 2500 S Freccia D’Oro

Incarnation du prestige Alfa Romeo

Modèle rarissime

Eligible aux Mille Miglia

Vendue sans carte grise


Châssis n° 916671

Moteur n° 927157


Entamée en 1939, la production de l’Alfa Romeo 6C 2500 s’inscrit dans la continuité du savoir-faire et de l’esprit automobile italien par excellence grâce à des ingénieurs de talent, dont le célèbre Vittorio Jano. Mais également à des carrossiers aussi réputés que Farina, Touring, Zagato, Ghia et Castagna. Déclinée en plusieurs versions allant des luxueuses berlines 5-places et limousines 6/7-places à des modèles plus sportifs, berlinettes, cabriolets et spiders, la 6C 2500 se révèle à l’époque d’une grande polyvalence, s’imposant aussi bien dans les plus prestigieux concours d’élégance qu’à l’occasion de compétitions sur route et sur piste. La Seconde Guerre mondiale mettra un coup d’arrêt au succès de ce modèle. Milan est bombardé à plusieurs reprises et les usines Alfa Romeo en grande partie détruites. À l’heure de la reconstruction, la marque au biscione décide de rebâtir au même endroit et sera en mesure de relancer sa production en 1946 avec la reprise d’un modèle d’avantguerre. La 6C 2500 incarne plus que jamais la pérennité en perpétuant la grande tradition des sportives Alfa Romeo. Grâce à son moteur six cylindres de 2 443 cm3 à double arbre à cames en tête conçu pour la compétition, son freinage à tambours ailetés généreusement dimensionnés, son châssis nouvelle version avec essieu arrière à roues indépendantes de type Porsche parmi les plus avancés de toute la production mondiale et une direction précise, la 6C 2500 demeure une référence face à la concurrence et maintient ainsi le statut et la réputation la marque. L’Alfa-Romeo 6C 2500 Sport Freccia d’Oro (flèche d’or) fut donc la première voiture de l’après-guerre construite et commercialisée par la firme milanaise. Le système de fixation de sa carrosserie a été modifié. Il n’est plus boulonné, mais soudé aux longerons du châssis. Carrossée en interne, mais fortement influencée par le style Touring, ce nouveau Coupé 4/5-places se caractérise également par une silhouette moderne « deux volumes » à queue arrondie surnommée Gobbone (grande bosse). Comme cela est encore de tradition chez Alfa Romeo, le poste de conduite est à droite. Les Freccia d’Oro étaient assemblées par la Carrozzeria Alfa et équipées d’un moteur développant 90 ch qui permettait d’atteindre 155 km/h. Les premiers exemplaires furent vendus à partir de 1947 et jusqu’en 1952. Durant ces six années, un peu moins de 2 200 exemplaires de l’élégante berline 6C 2500 sortirent des usines de Portello, dont seulement 680 en version Freccia d’Oro. Il n’en resterait actuellement que 56 exemplaires dans le monde. Preuve de leurs excellentes performances et de leur fiabilité à toute épreuve, les Freccia d’Oro se sont illustrées à l’occasion de la première édition de la fameuse et rude Carrera Panamericana courue au Mexique en 1950. Piero Taruffi se classant à la 4e place, et Bonni-Bonetto à la 8e place. La Freccia d’Oro est une véritable icône de style, parmi les plus belles voitures de tous les temps. Elle incarne l’ultime chapitre de l’une des Alfa Romeo les plus prestigieuses et la fin de l’âge d’or de la marque. L’exemplaire de la collection Anna-Lisa a été livré neuf le 22 janvier 1951 à son premier propriétaire italien, Constantini Sevilli, qui la conserva durant trente-sept ans. Les différents actes de propriété dont nous disposons font état de sa vente le 21 novembre 1988 à messieurs Amilcare Spinapolice et Pietro Piacquadio. Cette Freccia d’Oro est ensuite acquise par Giuseppe Pappalardo le 23 septembre 1992, puis par un quatrième propriétaire le 11 mars 1994 avant de rejoindre la collection Anna-Lisa le 1er juillet 2019. Elle se présente complète, en bon état général, intérieur et extérieur, avec son moteur à redémarrer. Son compteur affiche 44 021 km. Notons qu’elle n’arbore plus sa couleur d‘origine Rosso Amaranto conservée jusque dans les années 1990. Cette Alfa Romeo rarissime constitue un superbe projet à laisser en l’état, ou pour une restauration complète qui redonnerait tout son brio à cette ambassadrice des plus belles heures de la marque.


Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue