1990 ALFA ROMEO 3000 SZ Moins de 3 300 km au compteur

Lot 29
Aller au lot
Estimation :
50000 - 80000 EUR
1990 ALFA ROMEO 3000 SZ Moins de 3 300 km au compteur

Style avant-gardiste Zagato

Seulement 1 035 exemplaires

Cote en hausse 


Vendue sans carte grise

Châssis n° 03000061


Autre exercice de style portant la griffe Zagato, l’Alfa Romeo 3000 SZ n’est pas passée inaperçue dans le paysage automobile du début des années 1990. Un modèle qui, trente ans plus tard, continue à faire tourner les têtes sur son passage. Dévoilé au salon de Genève 1989, ce modèle que d’aucuns prirent pour un concept car, n’est autre que le nouveau coupé sportif Alfa Romeo de l’époque. Mieux : il renoue avec la tradition de la propulsion chère aux puristes de la marque. Initialement baptisé du nom de code ES30 (pour Experimental Sportscar 3.0 l), ce projet mené conjointement par Amato Zagato, fils de Ugo, et le centre de Style Fiat, a laissé place à l’appellation SZ. Le modèle est proposé dans une couleur unique : le Rosso Alfa. Un seul exemplaire sera noir : celui réservé à Andrea Zagato. La voiture a été conçue techniquement d’après l’étude de Giorgio Pianta, ingénieur et directeur de l’équipe Fiat et Lancia en rallye. Sa plate-forme, ses suspensions montées sur rotules et ses freins à disques auto-ventilés de 284 mm de diamètre proviennent de la 75 Turbo Evoluzione Gr. A. Sa boîte-pont positionnée à l’arrière et la grande rigidité de sa caisse lui donnent une tenue de route très équilibrée par la répartition des masses quasi idéale (56/44) entre l’avant et l’arrière et un grip latéral évalué à 1,4 G permet une vitesse élevée en courbe. Son moteur est le V6 Alfa Romeo (Busso) de 2 959 cm3, ouvert à 60°, à deux soupapes par cylindre de la 75 3.0 America. Préparé par le département course Auto Delta de l’usine, il passe de 190 ch à 210/220 ch à 6 200 tr/min, permettant des accélérations de 0 à 100 en 7 secondes et une vitesse maxi de 250 km/h. Il est implanté à l’avant en position longitudinale et, au grand bonheur des puristes, accouplé à un ensemble transmission comprenant la boîte manuelle à cinq rapports qui transfère la puissance à l’essieu arrière, doté d’un pont de Dion. Dessinée et conçue en interne chez Alfa Romeo, la 3000 SZ se caractérise par des lignes massives qui lui ont valu le surnom amical de « il Mostro » (Le Monstre) par les admirateurs de la marque. Pour autant, son profil atypique a été calculé en soufflerie pour atteindre un inattendu CX de 0,30. Tous les éléments de carrosserie sont réalisés par en matériaux composites, à l’exception du spoiler fait en carbone et du toit en aluminium, typique de Zagato avec sa grande surface vitrée et son arrière abrupt qui rappellent la Giulia TZ des années 1960. La production du châssis-coque assurée chez Zagato sera volontairement limitée à 1 036 exemplaires numérotés, identifiés par une petite plaque sur la console centrale (dont 38 prototypes et modèles de pré-série). L’Alfa Romeo 3000 SZ de la collection Anna-Lisa est la 38e produite. Sa première immatriculation date du 18 juillet 1990. Elle est accompagnée de l’ensemble de sa documentation d’époque en italien ainsi que de son carnet d’entretien. Sa robe extérieure présente une belle patine d’époque. Son habitacle futuriste et dépouillé a conservé son volant trois branches, ses superbes sièges baquets en cuir Connoly fauve d’origine et un tableau de bord recouvert de cuir noir. 

Ce modèle rarissime, chef d’œuvre de la Carrozzeria Zagato, est un authentique collector pour les admirateurs de la marque et de voitures de sport en général. Doté d’un V6 à la voix de Diva qui ravira les plus mélomanes, cette italienne est la dernière propulsion Alfa avant la naissance de la 8C Competizione en 2008. 

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue