1926 FIAT 501 Coupé Transformable

Lot 18
Aller au lot
Estimation :
10000 - 15000 EUR
1926 FIAT 501 Coupé Transformable

Maillon important dans l’histoire automobile européenne

Première Fiat de l’après-Première Guerre

Carrosserie très intéressante

Titre de circulation britannique


Véhicule dédouané

Châssis n° 1258462


La Fiat 501 revêt une importance particulière dans l’histoire automobile européenne. Nous sommes au lendemain de la Première Guerre mondiale. Pour toutes les nations européennes, l’heure est à la reconstruction. Dans un contexte économique difficile, la reconversion d’après-guerre est délicate et les industries éprouvent d’énormes difficultés à reprendre un niveau de production stable et compatible avec leur potentiel. Profitant de la situation, le constructeur américain Ford va tenter de conquérir les marchés européens avec son modèle T. Les constructeurs du vieux continent s’efforcent alors de faire face. Le premier à réagir sera Fiat avec son modèle 501 lancé en 1919. Il s’agit d’une automobile de petite cylindrée, 1 460 cm3, développant 23 ch à 2600 tr/min. Imaginée par Carlo Cavalli, la 501 est robuste, spacieuse, performante et – surtout – abordable et économe en carburant dans le contexte de l’époque. Ce modèle va connaître un large succès et affronter avantageusement la concurrence des Ford T et Citroën Type A, des modèles conçus et fabriqués pour être très bon marché, tandis que les autres productions françaises, Peugeot et Renault, sont à la peine. Tout comme l’industrie automobile britannique. La Fiat 501 sera ainsi produite à 45 000 unités jusqu’en 1926. Elle sera également disponible en de nombreuses versions et définira de facto le créneau de la marque : la voiture populaire. Le constructeur italien en profita également pour adopter une nouvelle appellation sur ses productions automobiles qui porteront dorénavant le numéro 5 et dont la 501 sera la première représentante. En 1921 apparaitra la 501S (Sport) et la 501SS (Spider Sport). Une version de compétition, qui recevra la dénomination 802, verra aussi le jour, reprenant le moteur de 1 486 cm3 poussé à 55 ch, et remportera la Targa Florio en 1922.

Suivra en 1923, la 501C (coloniale) destinée aux armées du roi d’Italie dans les colonies en Afrique. Elle sera ensuite secondée à partir de 1923 par la 502. Puis, toutes deux seront remplacées en 1926 par la 503. Suivront plus tard les 505, 507, 508, 509, 512 et autres 520. L’exemplaire de la collection Anna Lise appartient donc à la dernière série de 501 produites dans les usines Fiat. La voiture fut vraisemblablement expédiée en châssis en Angleterre ou elle reçut une très intéressante carrosserie de coupé docteur transformable. Grâce à un astucieux système de vitres et de montants escamotables, cette jolie Fiat se transforme en quelques manœuvres en un joli cabriolet typique du milieu des années 1920. Le moteur n’est pas bloqué, et l’ensemble de l’accastillage (d’origine anglaise) est présent. Voici une Fiat 501 à ne pas laisser passer pour celui qui chercherait une avant-guerre authentique, et particulièrement originale avec sa caisse transformable. 

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue