1955 FIAT 1400A

Lot 17
Aller au lot
Estimation :
8000 - 14000 EUR
1955 FIAT 1400A

Modèle emblématique de la marque

Performances remarquables pour la catégorie

Etat de présentation émouvant


Vendue sans carte grise

Châssis n° 101A*088588*


Au Salon de Genève 1950, Fiat présenta une voiture entièrement nouvelle : la 1400, elle est la première Fiat à carrosserie autoporteuse (au lieu du traditionnel châssis) et à ligne ponton moderne avec ailes intégrées. On peut aussi affirmer qu’elle fut la première auto à avoir été conçue entièrement après la Seconde Guerre mondiale et qui put bénéficier des nouvelles technologies. Elle donnait un véritable coup de jeune à la gamme Fiat, jusque-là composée des vieillissantes 500 Topolino vaguement remaniées ou des 1100. La nouvelle voiture put être produite rapidement dans l’usine de Mirafiori, réaménagée grâce aux fonds du plan Marshall. Les presses américaines Budd donnent ainsi forme à la nouvelle 1400 ! Cette gamme moyenne supérieure (4,31 m de long) fut proposée en berline 4-portes et cabriolet 2-portes jusqu’en 1954. Vient ensuite la version modifiée : la 1400 A. Avec son moteur supercarré, la puissance est portée de 45 à 50 ch. Elle était capable de transporter six personnes et leurs bagaes à une vitesse de 125 km/h en ne consommant qu’une dizaine de litres aux cent kilomètres. Le pont arrière, techniquement original, associe ressorts à lames et hélicoïdaux. Le pare-brise et la lunette arrière se dotent d’une glace de sécurité incurvée et on retrouve un système de chauffage et de ventilation des plus modernes monté en série. Fiat vantait aussi des groupes mécaniques nettement distincts entre eux et facilement démontables. En dévissant dix-huit boulons sans toucher à aucun élément de carrosserie, on détache l’ensemble des parties mécaniques. Elle est remplacée dès 1956 par la 1400 B. La Fiat 1400 A qui illustre ces pages se présente dans un bel état de conservation. La peinture a semble-t-il été refaite, dans sa teinte d’origine, mais l’intérieur, en tissus, présentant quelques défauts dûs au temps qui passe, est authentique. L’ambiance respire l’Italie austère et travailleuse des années 1950. La voiture, saine, est la candidate idéale pour une remise en route facile.



Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue