Pham Hau (1903-1995)

Lot 16
Aller au lot
Estimation :
350000 - 500000 EUR
Pham Hau (1903-1995)

Paysage aux jonques

Laque avec réhauts d'or et d'argent et nacre pilée, signée en bas à droite

Paravent en 3 panneaux:

Hauteur 105.6 cm - 41 1/2 in.

Largeur des panneaux: 50 + 100 + 50 cm

Width of the panels: 19 5/8 + 39 3/8 + 19 5/8 in.

Full screen: 105.6 x 200 cm - 41 1/2 x 78 3/4 in.


PROVENANCE

Collection d'un français ayant vécu en Indochine vers 1950

Collection privée, France (offert par le précédent à son retour d'Indochine et conservé depuis)

OEUVRE EN RAPPORT Pham Gia Yên, So'n Mài Pham Hâu, The lacquer art of Pham Hau, Nhà Xuât Bàn My Thuât Fine Arts

Publishing House, 2019, repr. p. 44


PHẠM HẬU 

Né en 1903, dans le village de Đông Ng ạc situé dans la province de Ha Dong, le jeune Ph ạm H ậu, issu d’une famille défavorisée, se retrouve orphelin à l’âge de 10 ans. Bien que ses frères et sœurs aient tenté de subvenir aux besoins du jeune homme, son enfance est marquée par une situation très précaire. Son mariage en 1926 avec Ph ạm Th ị Chuyên, fille d’une famille aisée lui permet de rencontrer le peintre Nam S ơn qui lui suscite l’envie d’intégrer l’Ecole des Beaux-Arts d’Indochine, rejoignant ainsi la 5 e promotion, celle de 1929-1934. Ces années d’apprentissages lui permettent de découvrir et approfondir la technique de la laque. Porté par son professeur Joseph Inguimberty et aidé de ses camarades tels que Lê Ph ổ ou encore Trần V ăn C ẩn, Ph ạm H ậu renouvelle ce savoirfaire ancestral. L’ajout de nouveaux pigments et matériaux préalablement testés permet de produire davantage de couches créant ainsi des effets nouveaux. Après son diplôme en 1934, Ph ạm H ậu retourne dans son village natal où il continue de produire des peintures, objets et meubles laqués. Grâce à l’aide de Victor Tardieu, l’artiste obtient la commande de 50 étuis à cigarettes laqués marqués par le goût Art Nouveau et Art Déco très apprécié en France. Le succès est au rendez-vous, et face à l’augmentation des commandes Ph ạm H ậu recrute des apprentis. Son talent est récompensé à plusieurs reprises par plusieurs organismes dont la SADEAI (Society to encourage art and industry) à Hanoï qui lui décerne la médaille d’or en 1935 mais aussi le Premier Certificat en 1936. Sa renommée est telle que sa biographie peut se lire dès 1943 dans le Who’s who vietnamien qui recense seulement deux autres peintres. Attaché à la promotion et à la diffusion du savoir-faire de son pays, il créé en 1949 l’Ecole Nationale d’Artisanat, première université d’art appliqué du pays et toujours active aujourd’hui sous le nom d’University of Industrial Fine Art. Parallèlement à l’enseignement qu’il dispense, la grande qualité de ses laques l’amène à exposer à travers de nombreux pays comme la Thaïlande, les Philippines, l’Indonésie ou encore la Corée du Nord. Son style unique appuyé sur la technique ancestrale de la laque mais enrichi par des apports nouveaux fait de l’artiste l’un des meilleurs ambassadeurs de l’art vietnamien. Principalement inspiré par la représentation de paysages et de forêts mais aussi d’animaux, ses laques sont collectionnées par les amateurs européens et vietnamiens. 

Fervent admirateur des richesses naturelles du Vietnam, Phạm Hậu n’a cessé de représenter des paysages l’entourant. Parmi eux, une baie similaire à celle d’Halong a su l’inspirer particulièrement. Si l’artiste a inlassablement reproduit ce thème, des nuances et des subtilités se distinguent sur chacune des œuvres. Dans le Paysage aux jonques présenté dans cette vente, le maître laqueur a privilégié l’introduction de procédés novateurs. Porté par l’enseignement de Joseph Inguimberty reçu à l’Ecole des Beaux-Arts d’Hanoï de 1929 à 1934, Phạm Hậu s’appuie sur l’introduction de couleurs nouvelles telles que le bleu lagon, le rose ou encore le vert. Brillant artisan, l’artiste prolonge cette modernité grâce à une révision de la technique même de la laque. Afin de créer davantage de profondeur et un volume nouveau, Phạm Hậu choisit d’allier la technique de la peinture à celle de la sculpture. En commençant par créer en premier lieu le premier-plan et non l’arrière-plan, puis d’apposer la couche de laque, l’artiste apporte un rendu inédit. La maîtrise exceptionnelle du maître lui permet de dépasser les préceptes de la laque traditionnelle et de contribuer au rayonnement de cet art à travers son pays mais aussi dans le monde.



Sinh năm 1903, tại làng Đông Ngạc ở tỉnh Hà Đông, chàng trai trẻ Phạm Hậu lớn lên trong một gia đình khó khăn, mồ côi ở tuổi lên 10. Mặc dù anh chị em của ông đã cố gắng trợ cấp cho chàng trai trẻ, thời thơ ấu của ông rơi vào một hoàn cảnh rất bấp bênh. Đám cưới của ông vào năm 1926 với Phạm Thị Chuyên, con gái của một gia đình giàu có cho phép ông gặp họa sĩ Nam Sơn, người mang đến cho ông mong muốn học Trường Mỹ thuật Đông Dương, do đó ông nhập học vào khóa 5, niên khóa 1929-1934. Những năm học này cho phép ông

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue