ÉCOLE BOLONAISE DE LA FIN DU XVIIE SIÈCLE D'APRÈS ELISABETTA SIRANI

Lot 19
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 15 816EUR
ÉCOLE BOLONAISE DE LA FIN DU XVIIE SIÈCLE D'APRÈS ELISABETTA SIRANI

Allégorie de la Charité

Huile sur toile

107 x 86,2 cm


Ce que l'on devine être au premier regard une allégorie de la Charité aurait-elle une autre portée symbolique ? La présence curieuse des cerises d'un côté et du cédrat de l'autre peut soulever des interrogations. Les cerises par leur couleur, sont un renvoi au sang versé par le Christ mais également pour la douceur de leur goût sucré sont, selon l'iconographie chrétienne, un antidote au fruit du péché originel. Or, suite à une erreur de traduction, ce dernier durant des siècles est passé pour une pomme alors qu'il pourrait s'agir du cédrat que les Grecs désignaient comme «pomme médique» ou «pomme de Perse». Plus qu'une allégorie de la Charité, ce pourrait être un conflit entre la tentation du péché et celui du sacrifice chrétien qui est représenté. Tandis que l'enfant se révèle Enfant, tendant les mains vers les cerises comme une anticipation et une acceptation de son sacrifice, l'attention de celle qui le nourrit est attirée par le jeune garçon lui présentant le fruit défendu. Allégorie du dilemme entre le chemin de la Tentation ou celui de la Rédemption, l'artiste se présente dans le même temps, maître de son pinceau et de son discours.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue