1999 HOMMELL VAILLANTE «GRAND DÉFI»

Lot 27
Aller au lot
Estimation :
55000 - 75000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 55 820EUR
1999 HOMMELL VAILLANTE «GRAND DÉFI»

Une des 16 Vaillante jamais construites

Voiture de course immatriculée

Mécanique fiable et performante


Carte grise française

Châssis n° : VF9BERLHD6A519038

Vendue sans contrôle technique


Michel Hommell, patron de presse fondateur du magazine Echappement a eu mille vies. Ex pilote de la Coupe Gordini, collectionneur avisé créateur du Musée de Lohéac, « importateur » du Rallycross en France, il fut aussi constructeur automobile… En effet, suite à un sondage Echappement paru en 1989 (« Berlinette des années 1990 : imaginez-la ») et devant servir à définir la sportive idéale, il décide, fort de ce cahier des charges ciblé, de créer sa propre voiture de sport, une berlinette qui sera logiquement baptisée Echappement. On retrouve Gilles Dupré, le rédacteur en chef du magazine, à la technique, et Eric de Pauw, styliste, au design. En décembre 1991, une maquette au 1/5e est validée par Michel Hommell, et un premier prototype présenté au Mondial de l’Automobile 1992. Niveau mécanique, les organes sont issus de la grande production, notamment de chez PSA. Le moteur 4-cylindres 2 l 16 soupapes à double arbre à cames en tête de 155 ch (placé en position centrale arrière) et la boîte 6-vitesses sont issus de la Peugeot 306 S16. Les suspensions, à double triangulation, et les freins à disques ventilés sont ceux d’une authentique voiture de course. Les performances sont à la hauteur des espérances, avec 222 km/h en pointe et le kilomètre départ arrêté abattu en un peu plus de 28 secondes. Il faut dire que l’ensemble accuse moins d’une tonne (980 kg !) sur la balance… A la fin du Salon, dix commandes sont enregistrées, et deux autres prototypes sont construits pour le crash test et l’homologation finale. Entre 1994 et 1998, soixante-neuf berlinettes Hommell sortent des anciennes usines Bridel de Lohéac, rachetée et aménagée pour l’occasion. Entre 1995 et 1999, cinquante-deux barquettes sortent aussi de l’usine. Quatre-vingt six berlinettes RS et RS2 seront aussi construites et une ultime barquette prototype clôture la belle aventure bretonne en 2003. Entretemps, au Salon de Paris 1999, pour les 40 ans du célèbre pilote-constructeur de bande dessinée Michel Vailant, Christophe Collaro (le frère de Stéphane), depuis longtemps  organisateur de courses automobiles réservées aux stars, présente la Vaillante Grand Défi. Il a en effet racheté les seize dernières barquettes RS à Michel Hommell, et les a faite transformer en berlinettes Vaillante par Philippe-Charles Toussaint, un grand amateur du héros de BD, sur un dessin de Jean Graton, le tout réalisé par la société AC3, de Nice. Chacune des seize autos est peinte aux couleurs d’un sponsor différent, et engagée en 2000 dans le 3Com Stars Challenge, attribuée par tirage au sort à une célébrité différente pour chaque course. La Hommell Vaillante Grand Défi châssis #519 038 fut ainsi pilotée successivement par Marie Fugain, Alexandre Debanne, Jean-Marie Bigard, Caroline Barclay et Stéphane Collaro. Avec sa livrée bleu / blanc / rouge (et à l’époque « stickée » aux couleurs du magazine Olla), elle fut l’une des plus remarquées de la coupe. Achetée par son propriétaire actuel en 2011, elle n’a que peu roulé depuis la fin de sa carrière sportive mais fut révisée en 2017. Après l’avoir passée au contrôle techinque, elle ne demandera qu’à rejoindre les circuits par la route. Car oui, les Vaillante Grand Défi sont immatriculées, comme toutes les Hommell !

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue