1979 TOYOTA LAND CRUISER BJ40

Lot 10
Aller au lot
Estimation :
35000 - 55000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 34 408EUR
1979 TOYOTA LAND CRUISER BJ40

Première main jusqu’en 2014

4x4 mythique

Etat concours


Titre de circulation hollandais

Châssis n° : BJ 40023842


Au début des années 1950, alors que le Japon se relève tout juste de la Seconde Guerre mondiale et de sa défaite, un jeune entrepreneur du nom de Kiichiro Toyoda se lance dans l’aventure automobile. L’entreprise familiale (Toyota avec un T, une lettre plus facile à peindre en pictogramme) est particulièrement prospère depuis les années 1930 grâce à la fabrication de métiers à tisser automatiques vendus dans le monde entier. Il a déjà construit quelques milliers de voitures (la fameuse Toyota A1) avant la guerre, mais c’est désormais sur un véhicule tout-terrain qu’il jette son dévolu, en copiant outrageusement la Jeep américaine M38A1. En juillet 1951 deux « jeep » Toyota gravissent ainsi le Mont Fuji devant des journalistes ébahis. Le Toyota J (indiquant un véhicule tout terrain dans la nomenclature du constructeur) est né ! De 1955 à 1960, la marque japonaise fait évoluer son désormais légendaire Land Cruiser avec les séries 2 et 3. Pour la nouvelle décennie, le dessin du mythique franchisseur s’affine et s’embourgeoise (tout est relatif !) pour s’adresser désormais au grand public, et plus seulement aux militaires et aux professionnels. La série 4, qui bénéficie par ailleurs de toute l’expérience acquise depuis les années 1950, va lancer Toyota au niveau des plus grands constructeurs du monde. De 1960 à 1984, 1 500 000 Land Cruiser série 4 seront ainsi commercialisés sur toute la planète. C’est même le premier  véhicule japonais construit à l’étranger, dans l’usine Ford brésilienne. L’offre est étendue avec trois longueurs de châssis, plusieurs variantes de carrosserie (wagon, pick-up ou camionnette) et une multitude de motorisations successives, en essence (FJ) ou diesel (BJ)

Le Toyota qui illustre ces pages est un BJ 40 de 1979, en châssis court, qui bénéficie de l’emblématique moteur 4-cylindres diesel de 3 l de cylindrée apparu en 1974. Il fut acheté neuf par un membre de la famille Beckers, concessionnaire Toyota à Maaseik, en Belgique, qui le conserva jusqu’en 2014. Le compteur affiche un peu moins de 37 000 km, probablement son kilométrage d’origine puisqu’une étiquette atteste d’un entretien intervenu en 1995 à 26 740 km. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il semble aussi que le véhicule soit dans son état d’origine, proche du neuf, témoignant de son faible usage et d’un grand soin apporté à son utilisation ou pour son stockage. A l’heure où les Range Rover et Mercedes classe G s’envolent à des prix fous, cet indestructible et légendaire 4x4 Toyota, témoin d’une époque de conquête et de grande liberté, ravira les amateurs parmi les plus exigeants.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue