LOMAZZO Giovanni Paolo (1538-1592) - PADER Hilaire (1617-1677)

Lot 34
Aller au lot
Estimation :
5000 - 6000 EUR
LOMAZZO Giovanni Paolo (1538-1592) - PADER Hilaire (1617-1677)
Traicté de la proportion naturelle et artifi cielle des choses par Ian
Pol Lomazzo peintre milanois. Ouvrage necessaire aux Peintres,
Sculpteurs, Graveurs, & à tous ceux qui pretendent à la perfection du Dessein
Toulouse, Arnaud Colomiez, 1649. Grand in-4 (327 x 225 mm), [f. bl.]-[f.
de titre]-[13 ff.]-[6 ff.]-91 pp. (erreur de numérotation à la p.61 indiquée 81)-[6 pp.]. Cartonnage bradel bleu, dos lisse orné, pièce de titre en maroquin brun, tranches jaunies, emboîtage de toile bleue (reliure vers 1800).
Livre de peintre majeur, d'une extrême rareté.
Première édition de la traduction française, partielle, du Trattato dell'arte della pittura de Lomazzo par Hilaire Pader, illustrée de bandeaux, lettres ornées et culs de lampe gravés sur bois, marque d'imprimeur gravée sur bois, 51 illustrations gravées sur cuivre, sur des planches hors-texte ou dans le texte (certaines signées H. Pader), et un portrait de Giovanni Paolo Lomazzo gravé à l'eau-forte.
Certains exemplaires contiennent une gravure au verso de la gravure n°5, sur d'autres, comme celui-ci, le verso est resté vierge. Un lecteur de l'époque a souligné à l'encre noire certains passages du texte.
Traduction du premier des sept livres de cet ouvrage publié à Milan en 1584. Celui-ci concerne uniquement la science des proportions, mais occupe une place de premier ordre dans la littérature artistique de l'époque : «par sa date, puisque précédant de 2 ans la traduction du Traité de la peinture de Léonard de Vinci par Roland Fréart de Chambray, elle constitue le premier ouvrage académique publié en
France à être spécialement consacré à la théorie de la peinture ; par son influence, puisqu'elle aida notamment Poussin à formuler l'interprétation néoplatonicienne de l'art de peindre à laquelle il resta ensuite attaché ; enfin par la qualité de son illustration, où les eaux-fortes de Prader offrent le paradoxal témoignage de figures maniéristes tracées de la main d'un maître du dessin classique» (cf.
Des livres rares depuis l'invention de l'imprimerie, BNF, 1998, p. 175).
PROVENANCE Theo Dobbelmann, 1941 (ex-libris collé sur le contreplat) ; ex-libris du XIXe siècle non identifié (collé sur verso du feuillet de titre).
RÉFÉRENCES Cicognara, n°332. - Robert-Dumesnil, t. VIII, pp. 262-270, n°2-53.
(Mouillure répétée sur plusieurs feuillets, petits trous sans manques au titre ; reliure en état d'usage, frottements et dos abîmé).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue