ATTRIBUÉE AU BRONZIER PIERRE-PHILIPPE THOMIRE (1751-1843)

Lot 227
Aller au lot
Estimation :
25000 - 30000 EUR

ATTRIBUÉE AU BRONZIER PIERRE-PHILIPPE THOMIRE (1751-1843)

Exceptionnelle Pendule «La Victoire d'Austerlitz» ou «des Maréchaux» en bronze ciselé d'une remarquable finesse et doré aux trois ors, doré, amati, et brillant. Le cadran en émail à chiffres romains signé HARTMANN est flanqué de deux cornes d'abondance, de rubans et de feuilles de vignes, souligné par une frise de lauriers. Les deux extrémités latérales de la caisse sont garnies de trophées en applique figurants armure, boucliers, épées, faisceau licteur, tête de bélier, trophées et étendards et canons.La partie supérieure est ornée d'un groupe en bronze doré composé en son centre d'un médaillon figurant Minerve la déesse de la stratégie et de l'intelligence, surplombant une couronne de lauriers enrubannée et feuilles de chêne. À gauche une allégorie à l'antique de la Renommée recevant les lauriers de la Victoire. Ailée elle tient donc dans une main une couronne de lauriers. Elle tient dans l'autre main, une trompette de laquelle se détache un étendard. À droite de la déesse, un ange drapé et ailé dit Amour, brandit une branche de lauriers, une main posée sur un bouclier figurant une tête de Gorgone devant laquelle un casque et un glaive au sol, annoncent paix et stabilité. La pendule repose sur un socle en serpentine par six pieds en pattes de lion. Le socle lui-même est surélevé par six pieds en bronze doré de type assiette. Travail français, vers 1806 Complet de sa clé de remontage et de son balancier, manque le timbre arrière, petit éclat au cadran.
HARTMANN : 1800 Paris rue de Vannes,1810 rue Tiquetonne. Horloger -mécanicien pour l'observatoire et pour la marine
H.50; L.44; P.13,5 cm
PROVENANCE
Collection privée, Paris.
Il existe plusieurs variantes de cette pendule, dont l'une est conservée Le modèle original est conservé au musée du Baron François DUESBERG à Mons, Belgique.
Celle-ci diffère en majeure partie au niveau des garnitures latérales qui figurent des
Aigles.
Ce modèle produit à quinze exemplaires, aurait été réservé aux Maréchaux de France.
Ces rarissimes pendules ont été commandées pour célébrer la victoire de la bataille d'Austerlitz, dite des trois Empereurs. Rappelons-le, la victoire d'Austerlitz est l'élément qui assoira la légitimité de l'Empereur Napoléon Ier.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue