FRAGMENT DU «CERCUEIL DE NAPOLÉON» Fragment... - Lot 43 - Aguttes

Lot 43
Aller au lot
Estimation :
4500 - 5500 EUR
FRAGMENT DU «CERCUEIL DE NAPOLÉON» Fragment... - Lot 43 - Aguttes
FRAGMENT DU «CERCUEIL DE NAPOLÉON»
Fragment en bois du cercueil de l'Empereur Napoléon Ier. Il est contrecollé sur un document portant l'inscription «Cerceuil de Napoléon 1840 donné par Mr Touchard officier de marine aide-de-camp du Prince de Joinville» Présenté sous verre dans un cadre en bois noirci.
5,5 x 2 cm
PROVENANCE
Collection privée, France
Victor Touchard 1810-1879 : lieutenant de vais­seau et aide-de-camp du Prince de Joinville, il finira sa carrière en tant qu'Amiral.
Joint à cette relique, l'ouvrage «Sainte-Hélène, Translation du cercueil de l'Empereur Napoléon. À bord de la frégate la Belle Poule, Histoire et vues pittoresques de tous les sites de l'ile, Au mémorial de Sainte-Hélène, A l'expédition de S.A.R.M gr le Prince de Joinville, Par M. Henri Durand-Brager, Dédié A M. Le Baron Gourgaud, Paris Gide éditeur, Rue des Petits-Augustins, 5, Près le quai Malaquais, 1844.»
In-plano «L'aide-de-camp de servie, Touchard». Rédigera dans cet ouvrage le supplément à l'ordre du jour du 13 octobre 1840. Y est décrit le protocole pour le «service funèbre du 16 qui commencera à 10 heure».
Nous joignons une lettre authentifiant sa provenance. Lettre adressée à Mlle Mathilde Tavernier. 145 rue de Lorment.
Bordeaux (Gironde) «Le 8 Janvier 1901.
Enfin tout est prêt, ma Mathilde chérie, et dans six heures le chemin de fer emportera par la poste la valeur déclarée des cheveux du grand Empereur.
J'étais tout enfant lorsque Mme Ducrest dame D'Atours de l'Impératrice Joséphine prit dans sa main quelques cheveux de Napoléon que le coiffeur venait de couper devant elle.
Mme Ducrest (de Villeneuve 1809 Saint-Cloud) avait pour la petite Ernestine, qu'elle trouvait très sérieuse un grand faible, elle lui dit :
Tiens, petite, toi tu aimeras cela mieux que des bonbons.
Quant à moi, mon enfant très aimé, je n'ai pas grand plaisir à t'offrir en ma vie et je suis contente de te satisfaire comme je l'avais été lorsque je reçu cette relique historique.
J'en était possesseuse et maitresse et ne les jamais donnée à personne. Elle sera donc restée indivis après ma mort, aujourd'hui je la partage.
Il y a un mois, je donnais mes indications du dessin d'un cadre que je voulais pour toi en bronze doré avec chiffre N, velours gris vert et mignonnes ciselures, digne de l'antique.
L'ouvrier qui travaille lui-même, fut découvert par ta tante Marie qui alla par la gare de Lyon trouver l'artiste. À cause des travaux du jour de l'an, il ne voulait pas le promettre avant ces jours-ci et cela a été fait pour les rois.
On s'est informé d'un artiste en cheveux voulant travailler devant nous et cousine Houdé s'est chargée d'aller à domicile faire travailler la mèche.
Je fis séparer les cheveux par nombre égaux et on en laissa la moitié pour Edmond dans le vieux cadre. Je viens de lui remettre, il a été aussi surpris qu'heureux.
Aujourd'hui ou demain je ferais un petit colis avec la tasse Maithendal, l'Aiglon.
Tes étrennes seront complétées par les tapis que ta maman voudra m'acheter pour ta chambre. Je te quitte car le froid m'a fait beaucoup de mal, et ce sont les cendres de Napoléon qui m'ont donné assez de calorique pour m'occuper de tous ses petits détails.
Dis à la bonne grand-mère que Mme Muneil est venue avec Mathilde pendant que j'envoyais mettre ta lettre à la poste. Elle m'a parue bien et ma parue contente des santés autour d'elle.
De nombreux baisers pour toi et papa et maman.
Grand verglas hier soir-impossibilité de la circulation.
Ta mémé qui t'aime de toutes ses forces.»
18 x 14,5 cm; 4 PP.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue