ATTRIBUÉ À HIPPOLYTE LECOMTE PUISEAUX, 1781/1857, PARIS

Lot 31
Aller au lot
Estimation :
4000 - 6000 EUR
ATTRIBUÉ À HIPPOLYTE LECOMTE PUISEAUX, 1781/1857, PARIS
L'Empereur visitant le champ de bataille d'Eylau
Plume et encre noire 19,6 x 31,4 cm
En 1807, sur ordre de l'empereur, Dominique-Vivant Denon (1747/1825), alors directeur du musée Napoléon (aujourd'hui musée du Louvre), doit organiser un concours pour réaliser une grande composition d'histoire dont le sujet est Napoléon sur le champ de bataille d'Eylau. Près de vingt-six peintres y participent, dont certainement Hippolyte Lecomte. Afin de guider les concurrents, Denon établit un croquis numéroté accompagné d'une notice détaillée. Aussi, cela explique sans doute la numérotation curieuse que l'on peut observer sur notre des­sin. Si le concours est finalement remporté par Antoine-Jean Gros, nous retrouvons dans notre composition les mêmes éléments que dans les autres dessins et peintures connus issus du concours : le vaste champ-de-bataille, lieu de carnage où s'entassent les corps inanimés des soldats tombés, la figure centrale de Napoléon venu porter secours aux blessés, l'église d'Eylau probablement dans le fond (curieusement vue de «l'autre côté»), certains personnages connus et présents le jour de l'affrontement...
Ici le cadrage très large et en léger surplomb, fait penser à ce que pouvaient croquer les officiers du génie civil présents au moment des batailles ou de Denon lui-même dans ses carnets. Depuis quelques années déjà, Lecomte travaillait par ailleurs sous sa direction à la construction ico­nographique des épopées napoléoniennes. De nombreuses feuilles aujourd'hui conservées par le Louvre présente des analogies avec notre dessin dans l'organisation spatiale, le champ de vision en panorama mais aussi le tracé assuré et minutieux des figures à la plume.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue