1980 Ferrari 512 BB

Lot 46
Aller au lot
Estimation :
170000 - 200000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 180 020EUR
1980 Ferrari 512 BB

3e main, même propriétaire depuis 35 ans

Ex-Pozzi puis Auvergne Moteurs

23 000 € de factures en 2015

Carte grise française

Châssis n° 34469


Assurant la relève de la Ferrari 365 GTB/4 BB, présentée en grande pompe au Salon de Turin 1971, la Ferrari BB 512 évolue en profondeur tout en conservant l’ADN de son ancêtre avec un moteur 12-cylindres à plat «boxer» placé derrière le conducteur, d’où son nom de «Berlinetta Boxer». Issu de la compétition, son puissant moteur de 4 943 cm3 développant 360 ch apportait un meilleur couple et une puissance délivrée de manière plus souple. D’un point de vue purement esthétique, la BB 512 fait l’effet d’une bombe dès sa sortie. Dessinées par le célèbre Pinifarina, ses lignes diffèrent légèrement de celles de la 365 GTB/4 BB. Plus élégantes, grâce à un système de guidage des flux d’air vers le moteur, ses lignes sont comparables à celles d’un prototype et n’ont pas pris une ride ! Au final, seulement 929 exemplaire de la 512 BB sortiront de l’usine de Maranello jusqu’à ce qu’elle soit finalement remplacée par la version à injection. L’exemplaire que nous vous présentons fut livré neuf le 5 janvier 1981 par l’agent Ferrari Monaco Motors Cavallari comme l’atteste le carnet de garantie original de la voiture. Son premier propriétaire, capitaine d’industrie monégasque, cède sa Ferrari tout juste deux ans après en avoir fait l’acquisition. C’est donc en janvier 1983 que le marchand d’art parisien Thierry Salvador achète cette Ferrari 512 BB qu’il gardera lui aussi deux ans avant que son propriétaire actuel ne se la procure à son tour en février 1985 auprès de la concession Charles  Pozzi à Levallois-Perret. Cette BB est donc une troisième main depuis 35 ans, propriété d’un collectionneur breton passionné mais contraint de s’en séparer pour financer l’achat du voilier de ses rêves. Le châssis n°34469 que vous découvrez dans ces pages fut toujours bien entretenu, d’abord chez Pozzi, en atteste les nombreuses factures émises au nom du second propriétaire, puis chez le spécialiste Ferrari qu’on ne présente plus, Philippe Gardette (Auvergne Moteurs). Le dossier de la voiture est d’ailleurs accompagné de plusieurs factures d’entretiens émanant de chez lui, dont la dernière remonte à 2015. Le montant de celle-ci s’élève à plus de 23 000 €, comprenant notamment la réfection totale du faisceau électrique, le changement des collecteurs et de la ligne d’échappement Ansa, le changement de la courroie de distribution, la révision du compresseur de climatisation, le nettoyage complet du moteur, etc…Le compteur affichait alors tout juste 89 000 km et ne comptabilise qu’un peu plus de 4 000 km supplémentaires depuis cette dernière importante réfection. C’est aussi Philippe Gardette qui remplaça en 2002 les soupapes d’échappement au sodium réputées très fragiles, par des soupapes sans plomb. Les 4 pneus Michelin XWX en 225/70 VR 15 ont été changés récemment et montés sur les jantes Cromodora d’origine et en parfait état. Les durites de freins aviation ont aussi été installées il y a peu, pour un freinage plus sûr et plus endurant. Particularité unique à notre connaissance et confirmée par Philippe Gardette, notre exemplaire est équipé d’une boîte de vitesse de 512 BB LM montée lorsqu’elle appartenait à Thierry Salvador. Le maniement de la boîte est identique à celui d’une version route, mais e graissage et le système de refroidissement d’huile de boîte sont spécifiques. Côté esthétique, cette Ferrari a toujours gardé sa teinte Nero d’origine, rafraichie il y a déjà quelques années, et conservé son intérieur d’origine joliment patiné, avec notamment les sièges en cuir beiges Daytona, le volant Nardi ou encore l’autoradio Pioneer ainsi que la trousse à outils logée dans son compartiment. Ce désirable exemplaire de 512 BB à l’historique complet et singulier mérite l’attention des amateurs du genre. Gageons qu’à cette estimation raisonnable, ce véritable « prototype de route » ajoute un nouveau chapitre à son histoire. 

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue