1936 Delahaye 148L  « VUTOTAL » LABOURDETTE

Lot 64
Aller au lot
Estimation :
100000 - 150000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 82 900EUR
1936 Delahaye 148L  « VUTOTAL » LABOURDETTE
Delahaye unique
Historique limpide
Depuis 52 ans dans la collection
Carte grise française
Châssis n° : 47612
Véhicule vendu sans contrôle technique

Pionnier de l’automobile française depuis la fin du 19ème siècle, Delahaye fut réputé pour ses somptueuses automobiles de luxe, mais également pour construire des poids lourds et véhicules utilitaires entre 1894 et 1954. La marque présente la particularité de n’avoir jamais construit ses carrosseries. De ce fait, toutes les Delahaye ont porté des carrosseries réalisées à l’extérieur, réalisées par des carrossiers artisanaux ou de renom tels que Saoutchik, Chapron, Antem ou encore Labourdette. Celle que nous vous présentons ici est l’une d’elles, le châssis n° 47612 mise à disposition des Etablissements Labourdette en mars 1936 et présentée au salon de Paris en 1937. Il s’agit d’une berline Delahaye 148 L aérodynamique avec brevet « Vutotal ». Ce brevet fut imaginé par Joseph Vigroux en 1936, il avait pour but d’améliorer la visibilité et le confort pour le conducteur et les voyageurs. Cela s’est alors traduit principalement par la suppression des montants et encadrements situés ordinairement de part et d’autre du pare-brise et des fenêtres latérales. C’est d’ailleurs la société Vutotal qui deviendra le premier propriétaire de cette auto, probablement destinée à faire la promotion du brevet fraîchement délivré par le Ministère du Commerce et de l’Industrie. En 1942, c’est Joseph Vigroux lui-même qui immatricule à son nom cette Delahaye 148 L avant de la céder en 1958 aux sapeurs-pompiers de Saint Maixent dans la Vienne. Quatrième propriétaire, Monsieur B achète la Delahaye en 1968. Lorsqu’il en fait l’acquisition, la voiture nécessite une restauration complète. Des photos d’époque illustrent l’arrivée de la berline sur un plateau, la voiture semble alors avoir subi des modifications dans l’habitacle et sur la carrosserie, très certainement pour les besoins spécifiques des pompiers. On d
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue