PARIS MANUFACTURE DE DARTE,DÉBUT DU XIXE SIÈCLE

Lot 133
Aller au lot
Estimation :
10000 - 12000 EUR
PARIS MANUFACTURE DE DARTE,DÉBUT DU XIXE SIÈCLE
Exceptionnelle paire de vases Médicis en porcelaine à fond blanc et décor or et polychrome de diverses variétés de fleurs. Les anses réunies par des masques d'hommes barbus. Prises en forme de graines. Estampés sous la base : «DARTE Palais royal n° 21» H. 46 ; L . 25,5 cm PROVENANCE Collection Andrée Higgins Dès la découverte d'un gisement de Kaolin à Saint Yriex dans le Limousin, de nom­breuses manufactures furent créées sous le patronage influent de membres de la famille royale : Marie-Antoinette, le comte d'Artois, le comte de Provence, le duc d'Angoulême et le Duc d'Orléans Les privilèges royaux de la manu­facture de Sèvres cèdent sous les coups de la libre concurrence, véritable ruée vers l'or blanc qu'est la découverte de la porcelaine dure - secret gardé jalousement par la Chine depuis son invention. Après la Révolution, de nombreux nouveaux centres de la porcelaine de Paris émergent pour répondre aux fastes des fêtes de la noblesse d'Empire puis de la bourgeoisie montante sous la Restauration. Cette paire de vases Médicis représente bien cette opulence, par l'omnipré­sence de la feuille d'or et la finesse des détails des fleurs au naturel. Estampés sous la base «Palais Royal n°21», la galerie d'Orléans - un des premiers passages couverts construit par Pierre Fontaine - devient le temple du commerce et des plaisirs. Véritable épicentre de la vie parisienne, ses commerces de luxe sont les plus réputés de la capitale.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue