ARAGON Louis (1897-1982)

Lot 98
Aller au lot
Estimation :
300 - 400 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 593EUR
ARAGON Louis (1897-1982)

L.A.S. «Louis Aragon», Paris [1923 ?], à Denise LÉVY; 2 pages in-8, en-tête “Le Select”. American Bar.
Lettre amoureuse à Denise Lévy.
[Denise Kahn, alors épouse du médecin strasbourgeois Georges Lévy, était la cousine de Simone Kahn, la première femme d'André Breton].
Ne pas lui avoir écrit depuis longtemps lui permet de «passer sous silence les petites histoires au jour le jour, bien sottes», dont il n'aurait pas manqué de l'entretenir. «Je ne voudrais vous raconter d'ici que la lumière. Tout de suite, si je l'écris, tout a l'air de manquer de naturel.
Pourtant il y a une chose bien vraie, même écrite, je suis tout seul maintenant. Paris, capitale de la France - une grande ville à coup sûr, et moi ? Je regrette votre présence, comprenez bien. Je flâne désormais, je traîne sans grand espoir. Ai-je jamais fait autre chose, oui, mais aujourd'hui les désirs de chacun me paraissent bien particuliers. Pas une proposition, un dessein assez grand. Il y a justement beaucoup de brouillard ces jours-ci»... Il partait pour une longue lettre, mais y renonce: «Une espèce d'abattement ne vaut rien pour la correspondance. Je me débarrasse en deux lignes de nouvelles: Maxime [Alexandre] va bien, sa femme part ce soir en Italie. Lui n'a rien trouvé encore, il est au bout de son argent, il se débrouille comme il peut. Ailleurs, rien à signaler. Simone vous dira le reste»... Et de terminer par des lignes désabusées: «Les gens occupés sont drôles. Ils ne savent pas combien les journées sont longues. Ils ne savent pas ce que c'est que de vieillir doucement devant un morceau de verre, un cendrier. Il m'arrive de ne plus souhaiter d'être interrompu dans cet ennui. La conversation, il y aurait à expliquer pourquoi je parle tout le temps avec les gens que je fréquente parfois, et pourquoi je me tais si je suis seul. Je manque assez facilement mes rendez-vous et plus tard désoeuvré - tout cela manque d'intérêt, n'est-ce pas. Je suis, voyez-vous, un sujet d'ironie facile
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue