BERLIOZ Hector (1803-1869)

Lot 47
Aller au lot
1 500 - 2 000 EUR

BERLIOZ Hector (1803-1869)


L.A.S. «H. Berlioz», Paris 28 janvier 1847, à Heinrich Wilhelm ERNST, «célèbre virtuosecompositeur», à Saint-Pétersbourg; 3 pages in-8, adresse avec cachet de cire rouge et marques postales (légères rousseurs).
Belle lettre sur son projet de voyage à Saint-Pétersbourg.
[Berlioz y évoque le comte Michel WIELHORSKI, musicien amateur distingué; le violoniste et compositeur Alexei LVOV, directeur de la musique de la chapelle impériale; et MIKHAILOVITCH, directeur des théâtres impériaux.]
Berlioz a reçu la lettre de Frankoski, écrite à Koenigsberg, au moment de donner aux
Débats «un article contenant seulement votre nom à propos du petit Pixis qui avait osé jouer votre Carnaval de Venise. Je dois faire ces jours-ci un autre article où j'annoncerai votre beau voyage à Berlin, à Koenigsberg et votre arrivée à St Pétersbourg; il s'agit seulement de trouver le temps d'écrire l'article et un jour de liberté au journal pour l'imprimer.
Les deux Chambres remplissent tout, et cette damnée Politique, que Dieu confonde, nous fait en ceci comme dans toutes les choses d'art un tort énorme»... Cependant ils vont se retrouver à Saint-Pétersbourg: «je fais comme vous ce grand voyage tant de fois projetté, tant de fois remis. J'ai écrit au comte Wilehourski, au général Lwoff et à Mr Gédéonof pour les prévenir de mon arrivée et obtenir trois jours pour mes concerts pendant le Carême.
Soyez assez bon, quand vous aurez réglé vos affaires, pour donner un coup d'oeuil aux miennes en causant à leur sujet avec ces messieurs. [...] J'attends encore ici que la traduction allemande de La Damnation de Faust soit terminée; je compte en faire entendre au moins des fragmens à St
Pétersbourg. Vous savez que cet ouvrage a eu ici plus de succès qu'aucun de ses aînés.
Les artistes m'ont donné un grand dîner, ont souscrit pour une médaille d'or etc.»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue