BERNARD Émile (1868-1941)

Lot 1
Aller au lot
300 - 350 EUR

BERNARD Émile (1868-1941)


L.A.S. «E. Bernard», Samedi, à une amie [Mme Marie DUCHATEAU]; 2 pages in-4, vignette gravée sur bois.
Belle lettre ornée d'une vignette décorative.
Il poursuit avec acharnement toutes ses besognes - son Ronsard, son
Baudelaire et ses tableaux avec «Armène» [sa maîtresse Armen Ohanian] - mais ses cartes lui rappellent des souvenirs de Dieppe d'il y a 30 ans; il recommande Arques, dont l'église est une merveille. «Heureusement que nous avons encore en France les châteaux et les lieux sacrés. Votre nom vous vouait aux premiers et votre foi aux seconds. D'ailleurs, vous savez si bien découvrir l'esprit des choses que, partout où vous irez, votre imagination vous fournira des sensations et des sentiments. Vous êtes des heureux de la terre qui vivent, c'est-à-dire voient et entendent.
J'ai très bien aperçu, à travers les quadrillés de votre papier, cette solitude, la plage, la mer, les falaises, les chemins creux tapissés de mousse. Puisque vous êtes véritablement nichée dans la verdure point ne m'étonne que vous habitiez chez des Fauvettes»... C'est charmant de lire son livre sur l'Égypte [Le Parnasse oriental, 1903], mais l'Imitation de J.-C. ou une «méditation de François de Sales au style âpre» ou
Ernest Hello eût mieux convenu... Il lui souhaite «un bain salutaire de solitude et de pensée. Votre grande âme passionnée ne peut que se retremper en présence de ces deux facteurs bienfaisants, trop ignorés de nos stupides progressistes à rebours»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue