MAURICE DE VLAMINCK (1876-1958)

Lot 49
Aller au lot
20 000 - 30 000 EUR
Résultats avec frais
Résultat : 36 400 EUR

MAURICE DE VLAMINCK (1876-1958)

Rue de village, vers 1919/1920
Huile sur toile, signée en bas à gauche
38 x 46 cm - 15 x 18 in.

L'avis du Comité Vlaminck n° 4648 émis par le Wildenstein Institute en date du 12 septembre 1995 indiquant l'insertion au catalogue raisonné de l'oeuvre de Maurice de Vlaminck sera remis à l'acquéreur

PROVENANCE Galerie Norbert Hanse, Paris
Collection privée, France

MAURICE DE VLAMINCK
Issu d'une famille flamande de musicien, Maurice de Vlaminck est un artiste français né en 1876 à Paris. C'est à partir de sa rencontre avec André Derain en 1900 qu'il se consacre à son talent de peintre. Les deux hommes se lient d'amitié et décident de louer ensemble un atelier. En 1901 se tient une exposition dédiée aux oeuvres de Vincent Van Gogh. C'est une révélation pour Vlaminck et Derain. La manière dont sont traitées les couleurs les influence lorsque ceux-ci posent les bases du mouvement « fauviste » un peu plus tard. En 1902, il rencontre Matisse et sa carrière connaît un tournant décisif. En 1905 l'artiste participe au fameux Salon d'Automne. Ce salon révèle au public ceux qui seront par la suite qualifiés de « fauves », grâce à leur utilisation de formes simplifiées et de cou­leurs pures. L'accent est mis sur la couleur, avec l'utilisation d'une palette saturée. Le talent de Vlaminck ne passe pas inaperçu. Le marchand Ambroise Vollard lui achète la totalité de sa production et organise une exposition dédiée à l'artiste en 1907.

Profondément marqué par la Première Guerre Mondiale, sa production artistique s'en ressent. Son utilisation des couleurs évolue vers des gammes chromatiques plus sombres et son style devient presque expressionniste. Il commence à peindre des paysages troublés et torturés. Vlaminck s'attache à représenter le monde sensible, en utilisant un style figuratif où la couleur détient un rôle majeur. Le tableau que nous présentons date de 1919-1920. Très représentatif de la peinture d'après-guerre de l'artiste, on y découvre un chemin de village qui se perd dans l'horizon. Sous un ciel ombrageux qui donne le ton de cette huile sur toile, une silhouette obscure semble se diriger vers le lointain.

 
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue